En randonnée avec vous. Sur la Loire à vélo : le choix du matériel et de l'itinéraire

écouter (3min)

Cet été, franceinfo vous emmène sur les chemins de randonnée partout en France. Cette semaine, c'est en bicyclette que nous profitons du paysage, avec la Loire à vélo.

Article rédigé par
Farida Nouar - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des cyclistes sur l'itinéraire de la Loire à vélo (illustration). (JOSSELIN CLAIR / MAXPPP)

Pour bien commencer notre itinéraire sur la Loire à vélo, il faut d'abord choisir du bon matériel. Le magasin Roue Lib', à Amboise (Touraine), est une vraie caverne d'Ali Baba : il y a des vélos à droite, à gauche, des roues suspendues partout... "Nous sommes dans la location, la réparation de cycles et dans la vente d'accessoires, du pneu en passant par la sacoche", présente la loueuse de vélos, Sandra.

Que conseiller à quelqu'un qui se lance dans la Loire à vélo ? "Cela dépend de ce que vous voulez, explique la professionnelle. Si vous voulez voir un maximum de choses, on peut vous proposer un vélo électrique, avec la sacoche, le casque, le kit anti-crevaison, une assistance à distance par téléphone, l'antivol qui se trouve directement sur le vélo. Sinon, il y a le VTC, avec sept vitesses, très léger."

Sandra devant son magasin de location de vélos Roue Lib', à Amboise. (FARIDA NOUAR / RADIO FRANCE)

À propos de l'itinéraire, Sandra recommande soit la boucle de Chenonceau, de 45 kilomètres, soit le trajet vers Tours. "Sur les coteaux, il y a une petite côte, mais avec ce vélo électrique, ça va très bien", rassure-t-elle. Les réglages du vélo sont importants : "Il faut être sur le bout des pieds", rappelle la loueuse.

"À la base on n'est que des marcheurs, mais le vélo, on apprécie beaucoup."

Christophe, cyclotouriste

à franceinfo

Un couple de cyclistes revient justement de balade. "On est partis d'ici et on est allés jusqu'à Chenonceau, même un petit peu au-delà", raconte Christophe, enthousiaste. Lui et sa compagne ne connaissaient pas la Loire à vélo. "C'est super ! C'est beau, tranquille. Les gens sont sympas." Les deux vacanciers ont fait le choix du vélo électrique : "À 60 ans, c'est bien. 60 ans, 60 km, en 4 heures", glissent-ils, souriants.

>> "En randonnée avec vous" à vélo sur les bords de Loire, un rendez-vous retrouver sur franceinfo avec La Nouvelle République.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.