En randonnée avec vous, France info

En randonnée à cheval en Île-de-France : "C'est une immersion naturelle avec un animal dans la nature"

Cet été, franceinfo vous emmène sur les chemins de randonnée partout en France. Pour découvrir l'Île-de-France autrement, rien de tel qu'une randonnée à cheval, grâce à ses sentiers équestres.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Une partie des chevaux de François Lejour, responsable du centre équestre des Acacias à Marines (Val-d\'Oise).
Une partie des chevaux de François Lejour, responsable du centre équestre des Acacias à Marines (Val-d'Oise). (SANDRINE ETOA-ANDEGUE / RADIO FRANCE)

Vêtu d'un ensemble en jean, casquette et bottes de cowboys, François Lejour gère l'écurie de Acacias, à Marines dans le Val-d'Oise. Ce passionné et adepte du "slow tourism" détient avec sa femme - qui est vétérinaire équin - une centaine de chevaux. Pourtant, le contact est ces animaux ne s'est pas fait dès son plus jeune âge. "Je n'avais pas de cheval dans mon environnement immédiat", se remémore-t-il, casquette sur la tête et lunettes sur le nez. Il se souvient de son premier contact avec l'équitation dans un école au sein de laquelle il y a un club hippique : "Ça ne m'a pas plu du tout : les chevaux, oui, les gens qui montaient dessus, non."

"J'ai ressenti une adrénaline totale"

Ce n'est qu'à l'âge de 16 ans qu'il a le coup de foudre, lors d'une promenade dans la Manche. "J'ai ressenti une adrénaline totale", sourit-il. Il a alors une certitude : "Je veux faire ça." Depuis, il n'a jamais arrêté. D'abord impliqué dans des compétition pendant 20 ans - "cavalier moyen et honorable" selon sa propre appréciation - il se tourne rapidement vers l'équitation western. "Les cobwoys, quand j'étais petit, on les voyait au cinéma." Cela représente pour lui l'ambiance rurale : "C'est vraiment la liberté." Rapidement, proposer des randonnées lui paraît "tout naturel". La demande, elle, augmente au fil des ans. "Aller doucement, tranquillement, sur un cheval, c'est une immersion naturelle avec un animal dans la nature", explique cet adepte du "slow tourism".

Un tour de l'Île-de-France à cheval dans les cartons

François Lejour est d'ailleurs convaincu que l'Île-de-France est une zone idéale pour les randonnées à cheval : les massifs forestiers, les grandes plaines, les collines boisées. "C'est un endroit extra pour se promener à cheval mais ce n'est pas organisé", regrette le professionnel. 

François Lejour, responsable du centre équestre des Acacias à Marines (Val-d\'Oise).
François Lejour, responsable du centre équestre des Acacias à Marines (Val-d'Oise). (SANDRINE ETOA-ANDEGUE / RADIO FRANCE)

Aménager un "tour de l'Île-de-France à cheval" est en effet son... cheval de bataille. "Ça fait longtemps que je travaille dessus", explique-t-il. Depuis le début de l'année 2020, il élabore le projet avec le comité régional d'équitation. Avec pour objectif de proposer des règles précises, des chemins reconnus, balisés et sécurisés, mais aussi un endroit où poser les chevaux pour les nourrir et dormir, tous les 25 kilomètres. "On espère que cela va irradier sur toute la région parisienne", se projette François Lejour, avec en tête le printemps 2022 pour concrétiser le projet.  

Une partie des chevaux de François Lejour, responsable du centre équestre des Acacias à Marines (Val-d\'Oise).
Une partie des chevaux de François Lejour, responsable du centre équestre des Acacias à Marines (Val-d'Oise). (SANDRINE ETOA-ANDEGUE / RADIO FRANCE)