En direct du monde, France info

Varsovie et la Pologne, fers de lance du véganisme en Europe

La capitale polonaise est régulièrement classée parmi les villes les plus vegan-friendly au monde, aux côtés de Los Angeles, Berlin, New York. Et en Pologne, les ventes de produits d'origine végétale explosent. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
La capitale polonaise, Varsovie, compte près de cinquante restaurants proposant uniquement des plats vegan. 
La capitale polonaise, Varsovie, compte près de cinquante restaurants proposant uniquement des plats vegan.  (JANEK SKARZYNSKI / AFP)

La capitale polonaise, Varsovie, fait partie des villes qui proposent le plus de produits vegan au monde, avec Berlin, New York, Los Angeles. Elle compte ainsi près de 50 restaurants strictement vegan, qui proposent des spécialités polonaises revisitées, des sushis, des ramen, des plats italiens, ou encore de la cuisine méditerranéenne. Ce développement impressionne, surprend même les pionniers des restaurants vegan de Varsovie.

"Avant, le véganisme était associé à des cultures marginales ou à certaines religions", rappelle Konrad, co-gérant du Local Vegan Bistro, un restaurant qui a ouvert ses portes en 2016, au centre de la capitale polonaise. "Quand on a ouvert, on voulait juste avoir un endroit pour nous, où on puisse manger vegan, et répondre à une demande de niche, pas du grand public. On n’a jamais pensé que ça deviendrait une tendance majeure."

Des restaurants vegan sont apparus dans plusieurs grandes villes du pays. Selon Konrad, les Polonais sont de plus en plus nombreux à faire attention à leur santé et à l'environnement. Des blogs et des livres de cuisine à succès ont popularisé les plats vegan.

Une tendance accentuée par l'épidémie

En 2021, près de la moitié des Polonais se dit flexitarienne. Ils réduisent leur consommation de viande. En 2020, la vente de produits alternatifs à la viande a augmenté de plus de 100 %, et celle de substituts aux produits laitiers de 50 %. Depuis le début de l'épidémie de Covid-19, 30 % des Polonais ont réduit leur consommation de viande et de produits laitiers. Les vegans polonais sont en majorité des jeunes, autour d'une trentaine d'années, sans enfants, et ayant des revenus supérieurs à la moyenne nationale.

Konrad a vu ce changement progressif de mode d'alimentation dans la société polonaise. "Je suis vegan depuis 2006 et je viens de Bialystok, une ville considérée comme conservatrice, y compris sur le plan du mode de vie et de l'alimentation", raconte-t-il. "Dans les années 2000, il n'y avait qu'un seul magasin dit 'diététique' où acheter du tofu. Maintenant, c'est beaucoup plus facile !"

On peut acheter toute la nourriture vegan qu'on souhaite au supermarché, au coin de la rue !

Konrad, gérant d'un restaurant vegan à Varsovie

à franceinfo

Le véganisme suscite cependant des critiques, notamment de certains conservateurs polonais. Un réseau d'organisations catholiques a produit un documentaire, Carnivore : ennemi numéro 1, sorti en septembre 2020. Son objectif est notamment de dénoncer la promotion du véganisme, "une idéologie visant à détruire la société et les fondements de l’Église."

La capitale polonaise, Varsovie, compte près de cinquante restaurants proposant uniquement des plats vegan. 
La capitale polonaise, Varsovie, compte près de cinquante restaurants proposant uniquement des plats vegan.  (JANEK SKARZYNSKI / AFP)