En direct du monde, France info

L'Australie envahie par des millions de souris

Le pays est actuellement confronté à une invasion de souris telle qu'une prison a dû être évacuée et que les agriculteurs, premiers concernés par ce problème, demandent au gouvernement le droit d'utiliser un puissant raticide controversé.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Le pays fait face à une invasion de souris qui détruit notamment les récoltes des agriculteurs.
Le pays fait face à une invasion de souris qui détruit notamment les récoltes des agriculteurs. (MARK FAIRHURST / AVALON / MAXPPP)

Après les incendies l’an dernier, des inondations il y a quelques mois, l'Australie désormais est confronté à une invasion de souris… Des millions de rongeurs dévastent les champs d’agriculteurs dans l’État de Nouvelle-Galles du Sud, à l’est du pays. Elles ont même provoqué, mardi 22 juin, l’évacuation de l’une des plus grandes prisons de cet État. 

Située dans une région rurale, la prison est infestée depuis quelques mois de souris qui mangent les câbles électriques, provoquant ainsi de gros dysfonctionnements au sein de l'établissement. Même une fois mortes, ces souris continuent de poser problème puisque leurs cadavres attirent les mites et autres nuisibles, à tel point que les autorités pénitentiaires affirment que la prison est devenue insalubre.

La prison hors service pendant quatre mois

Plus de 400 détenus et 200 employés ont donc dû commencer à être transférés mardi. La prison va, quant à elle, être remise en état et désinfectée de fond en comble. Une opération qui va prendre du temps : d’après son directeur, l'établissement sera hors service pour au moins quatre mois.

Un problème qui s'étend bien au-delà de la prison et qui touche principalement les agriculteurs qui voient leurs récoltes détruites. Résultat, certains n'hésitent pas à dépenser des milliers d’euros pour installer des pièges à rats et acheter du poison. Des efforts qui semblent vains tellement les souris sont nombreuses.

Non au "napalm pour les souris"

Pour leur venir en aide, les agriculteurs concernés ont finalement reçu le mois dernier le soutien du gouvernement local. Ce dernier a appuyé leur demande pour pouvoir utiliser un raticide extrêmement puissant, comme l'explique le ministre de l’Agriculture de Nouvelle-Galles du Sud, Adam Marshall : "Nous avons déposé une requête en urgence auprès du gouvernement fédéral pour obtenir l’autorisation d’utiliser un nouveau poison, actuellement interdit en Australie, qu’on appelle la 'Bromadiolone'. C’est le raticide le plus puissant qu’on peut trouver sur Terre." 

Ce poison, très puissant, est d'ailleurs surnommé le "napalm pour les souris". Un raticide tellement puissant que l’autorité fédérale, en charge de ce type de question, a refusé d’accorder son autorisation car en plus des rongeurs, il pourrait également tuer de nombreuses autres espèces animales. Au-delà de la Bromadiolone, l’utilisation accrue de raticides, même moins puissants, soulève des questions et pose également problème. Des oiseaux, mais aussi des poissons, ont été retrouvés morts par dizaines, justement parce qu'ils avaient ingéré du poison.

Le pays fait face à une invasion de souris qui détruit notamment les récoltes des agriculteurs.
Le pays fait face à une invasion de souris qui détruit notamment les récoltes des agriculteurs. (MARK FAIRHURST / AVALON / MAXPPP)