Cet article date de plus de six ans.

En direct du monde. L'Espagne inaugure un monument aux bars : un client accoudé au comptoir

L'Espagne est le pays du monde qui compte le plus de bars par habitant. Un hommage vient d'être rendu et le pays a même inauguré à la mi-juin un monument aux bars. 

Article rédigé par franceinfo, Mathieu de Taillac
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min
Le monument aux Bars a été inauguré à San Bartolomé de Tirajana, sur l'île de Grande Canarie, parce que c'est la ville de plus de 50 000 habitants qui a la plus forte densité de bars en Espagne. (MATHIEU DE TAILLAC / RADIO FRANCE)

L'Espagne est championne du monde du nombre de bars. En effet, le pays est celui qui compte le plus de bars par habitant. Un hommage vient d'être rendu à ces lieux de boisson et un monument aux bars a été inauguré  à la mi-juin aux Canaries. La statue se trouve précisément à San Bartolomé de Tirajana, sur l'île de Grande Canarie. Cet endroit a été choisi parce que c'est la ville de plus de 50 000 habitants qui présente la plus forte densité de bars. San Bartolomé de Tirajana est une station balnéaire, ce qui colle avec les statistiques des bars en Espagne puisqu'ils sont plus nombreux dans les endroits touristiques, c'est-à-dire sur les côtes et en montagne.

Le monument est une statue qui représente un client accoudé à un comptoir. L'inauguration s'est faite avec une cérémonie en grande pompe, en présence des autorités locales et régionales, des représentants de la fédération espagnole de l’hôtellerie et de la restauration mais aussi de Coca Cola. La marque de soda présente en effet une étude statistique sur les bars. En réalité, c'est surtout une manière de faire un peu de publicité et de profiter de l'image positive des bars. "En Espagne, la famille, c’est très important. Et pour moi, les bars sont une extension de la famille, explique José Carlos Cruz, directeur commercial de Coca Cola Espagne. C’est pour cela qu'on a voulu faire quelque chose pour symboliser notre reconnaissance envers les bars et les personnes qui y travaillent."

Les bars, symbole de la résistance de l'Espagne à la crise économique

La forte densité de bars en Espagne démontre que le tourisme, un des secteurs économiques phares du pays, a bien résisté à la crise économique, qui a pourtant fortement touché les Espagnols. Le secteur a bénéficié de l'instabilité politique dans les pays arabes, en accueillant les touristes du pourtour méditerranéen qui recherchaient un pays sûr et tranquille. L'Espagne a ainsi développé ce marché, jusqu'à atteindre un ratio de trois bars pour 1 000 habitants à travers le pays.

Le secteur emploie de manière stable 1,7 million de personnes, c'est 7,4% du PIB et plus de 100 000 établissements

Emilio Gallego, secrétaire secrétaire général de la Fédération d'hôtellerie et de restauration

à franceinfo

Mais la bonne santé des bars espagnols n'est pas uniquement due au tourisme florissant. Les Espagnols eux-même contribuent à la dynamique du secteur puisque le bar est pour eux une institution. Contrairement à la France, où l'on s'invite plutôt à prendre l'apéritif ou dîner les uns chez les autres, en Espagne on préfère se retrouver dans un bar ou un restaurant. Cette spécificité peut notamment s'expliquer par un climat très doux et des prix moins élevés. Les Espagnols sont d'ailleurs tellement attachés à leur bar qu'ils consacrent des chansons et même des films à ce lieu. C'est donc un véritable phénomène social et culturel.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.