En direct de l'Europe, France info

En direct de l'Europe. Le Parlement européen fait un premier pas vers la suppression du changement d'heure

Fin mars, nous repasserons à l'heure d'été, comme chaque année. Ce rituel pourrait bientôt prendre fin, tant le rapport bénéfice-risque semble aujourd'hui défavorable.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Les opposants au changement d\'heure mettent en avant son impact négatif sur notre horloge biologique, et donc sur notre santé
Les opposants au changement d'heure mettent en avant son impact négatif sur notre horloge biologique, et donc sur notre santé (MAXPPP)

Le Parlement européen propose de supprimer le changement d'heure, mais avant cela il demande à la Commission des études approfondies.

Les mauvais points du changement d'heure

Le changement d'heure ne permet pas de réaliser les économies d'énergie escomptées, il n'est bon ni pour la santé, ni pour l'agriculture, et en plus il augmente les risques d'accidents. Une nouvelle fois, les opposants à l'heure d'été sont montés au créneau auprès des députés européens, mais cette fois avec le soutien de la commission des transports du Parlement européen : changer d'heure deux fois par an, c'est compliqué en matière logistique, cela coûte cher pour une entreprise par exemple de fret, et a un impact sur la biodiversité et sur notre rythme biologique ; problèmes cardiaques et surtout grosse fatigue entraîneraient un pic du nombre d'accidents dans les semaines qui suivent le passage à l'heure d'été.

Des accidents plus nombreux après le passage à l'heure d'été

Un argument avancé par les pays comme la Russie qui ont renoncé au changement d'heure. L'Islande et la Corée du Sud y ont également mis un terme. Alors que les États membres de l'Union européenne l'ont tous maintenu pour l'instant. La plupart des pays nordiques, comme la Finlande, souhaiteraient y renoncer.

En Allemagne et en Lettonie, c'est l'opinion publique qui pousse, elle y est très largement défavorable, bien plus encore qu'en France. Les Britanniques sont partagés, mais restent majoritairement en faveur du changement d'heure, comme la moyenne des Européens. Le Parlement régional des Baléares voulait faire comme la Turquie, rester à l'heure d'été toute l'année. Mais Madrid s'y est opposée.

De fait, la règle dans l'Union européenne, c'est l'harmonisation

Depuis 20 ans, les changements d'heure sont régis par une directive européenne, afin de faciliter les communications et les transports. Elle n'oblige pas à passer à l'heure d'été, mais elle impose le fait que les deux changements annuels se fassent partout en même temps, le dernier dimanche de mars et le dernier dimanche d'octobre. Et même s'ils devaient être supprimés, "il conviendra de maintenir un régime horaire unifié au sein de l'Union" précise la résolution qui a été adoptée ce 8 février à Strasbourg par 384 voix contre 153 et 12 abstentions.

Elle demande à la Commission européenne de lancer une évaluation complète du système actuel, et si nécessaire, de présenter une proposition pour réviser la directive qui le régit. En amendant la résolution proposée par sa commission des transports, les eurodéputés ne sont pas allés jusqu'à demander une suppression immédiate du passage à l'heure d'été, mais c'est bien un premier pas dans cette direction.

Les opposants au changement d\'heure mettent en avant son impact négatif sur notre horloge biologique, et donc sur notre santé
Les opposants au changement d'heure mettent en avant son impact négatif sur notre horloge biologique, et donc sur notre santé (MAXPPP)