Dans la peau de l'été : les camping-cars

Tous les matins, Marie Dupin se glisse dans la peau de l’été, de ses symboles et de leur histoire.
Article rédigé par France Info, Marie Dupin
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 151 min
Les vacances en van sont plébiscitées par de plus en plus de Français. (SIMON DAVAL - P?RIPLES & CIE / MAXPPP)

C'est le symbole du nomadisme structuré, entre le "chez soi" et l’hôtel. Venu des Etats-Unis, le camping-car commence à envahir les routes de France dans les années 1970. Maison ambulante, autocaravane… Dans ces années-là, on voyage léger à bord de mini-vans.

>> Van, fourgon, camping-car : comment faire le bon choix avant de partir à l'aventure ?

Mais, c'est connu : petit camping oui, mais grande évasion ! Bien plus petits et maniables que les paquebots des routes tout équipés d'aujourd'hui, c'est alors l'époque du mythique combi Volkswagen ou de l’estafette de Renault réaménagée. La vie dans quelques mètres carrés pour voyager modestement, mais en toute liberté.

Et ces petits camping-cars reviennent à la mode. Après des années de ringardisation, les poids lourds, véritables mastodontes des routes, pas vraiment aérodynamiques et au bilan carbone catastrophique, laissent un peu de place aux petits vans, plus compacts, qui représentent désormais la moitié du marché.

Quant au camping - avec ou sans car -, sous la tente en caravane ou en mobil-home, il n'a jamais autant eu le vent en poupe avec plus de 130 millions de nuitées, l'an dernier. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.