PODCAST. Attentats, accidents, disparitions… Les catastrophes aériennes au cœur des récits complotistes

Qui a commandité l'attentat de l’avion transportant le président rwandais Juvénal Habyarimana ? Qu'est-il arrivé au Boeing du vol MH17 qui s'est crashé en Ukraine en 2014 ? Des origines du génocide des Tutsi au Rwanda jusqu'à la disparition inexpliquée du vol MH370 de la Malaysia Airlines, depuis des années, les crashs et les disparitions d'avions fascinent les théoriciens du complot.
Article rédigé par franceinfo - Chloé Lavoisard
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 27 min
Le 6 avril 1994, deux missiles abattent un avion transportant le président rwandais Juvénal Habyariama. (LEA KOVARSKI / RADIO FRANCE)

Le 6 avril 1994, deux missiles abattent un avion transportant le président rwandais, Juvénal Habyarimana. Provoquant la mort du chef de l'État, cet attentat dont on commémore cette année le 30e anniversaire, ravive les tensions entre les Tutsis et les Hutus. Des théories fusent quant à l'origine des missiles, ravivant les hostilités jusqu'à devenir le point de départ du génocide rwandais. Pour les partisans de la théorie du complot, cet attentat a été commandité par les forces Tutsis... 

"C'est la théorie génocidaire, explique Rudy Reichstadt, elle permet aux Hutus de se disculper et de faire porter le chapeau du déclenchement du génocide au Front Patriotique Rwandais (FPR), c'est-à-dire aux rebelles Tutsis. Et donc de suggérer que les Tutsis sont leurs propres bourreaux." Une théorie révisionniste, car selon le rapport d'analyse balistique remis en 2012, les tirs venaient d'une zone contrôlée par l'armée fidèle au pouvoir. "Les rebelles du FPR étaient basés à des dizaines de kilomètres de cette même zone", note Rudy Reichstadt.

Le 11-Septembre, terreau fertile pour les théories du complot

La théorie génocidaire n'est pas la seule qui entoure un crash d'avion dû à un attentat. L'attentat du 11 septembre 2001 représente pour Tristan Mendes France "un véritable épisode séminal" du complotisme. Si pour certains, c'est un missile qui a causé l'effondrement du Pentagone, pour d'autres, les avions n'étaient en réalité que des hologrammes. L'effondrement des tours jumelles serait le résultat d'une explosion : c'est la "No Plane Theory".

Et les théories du complot entourant les catastrophes aériennes ne s'arrêtent pas aux attentats. Aux États-Unis, les sphères QAnon continuent d'affirmer que John Fitzgerald Kennedy a survécu suite à son accident d'avion en 1999. Pour eux, c'est une évidence, l'héritier de JFK n'est pas mort.

"Dès le crash en 1999, de nombreuses théories complotistes font surface. Ce qui est fou, c'est qu'en 2023, des années après, la complosphère américaine la plus radicale essaie de redonner vie aux théories complotistes de l'époque", observe Tristan Mendès France.

Les disparitions d'avions : de l'incertitude aux théories complotistes

La disparition du vol MH370 entre Kuala Lumpur et Pekin en 2014 reste l'un des plus grands mystères de l'aviation civile moderne. Peu après son décollage, l'avion qui transporte 239 personnes cesse de transmettre sa position. Il reste introuvable, malgré d'intensives recherches. Si des débris retrouvés sur des plages de l'océan Indien confirment le crash en mer, le lieu précis de l'accident et sa cause restent inconnus.

Un "vide informationnel qui appelle à être comblé, pour Tristan Mendès France, qui va donc susciter un foisonnement de théories de toute sorte."  Sur le réseau social TikTok, une vidéo générée par IA mentionne même que ce sont les ovnis qui auraient fait disparaître l'avion.

Alors pourquoi les catastrophes aériennes alimentent les théories complotistes ? "D'abord, il y a la couverture médiatique. Ces accidents aériens sont plutôt rares par rapport par exemple aux accidents ferrovières", observe Tristan Mendès France. "Il y a aussi le fait que dans les avions, il y a souvent de nombreuses nationalités. Ca devient un moment médiatique couvert à l'international. Et puis dernière chose, on a le délai de l'enquête qui est forcément plus long, plus complexe. Et ce temps là est un creu dans lequel viennent s'incruster de nombreuses théories complotistes."

"Les catastrophes aériennes au cœur des récits complotistes", c'est le 65e épisode de Complorama avec Rudy Reichstadt, directeur de Conspiracy Watch, et Tristan Mendès France, maître de conférences et membre de l'observatoire du conspirationnisme, spécialiste des cultures numériques. Un podcast à retrouver sur le site de franceinfo, l'application Radio France et plusieurs autres plateformes comme Apple podcasts, Podcast Addict, Spotify, ou Deezer.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.