Ces chansons qui font l'actu, France info

Ces chansons qui font les fêtes. "Les Feuilles mortes", une lignée de nostalgie française

Pendant ces vacances de fin d'année, nous glanons des cadeaux de plaisir et de partage dans les classiques de la chanson française. Aujourd'hui, un des plus joyaux de notre patrimoine qui, à son tour, a suscité des suites et des hommages en chansons.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
\"Les Feuilles mortes\", d\'Yves Montand.
"Les Feuilles mortes", d'Yves Montand. (DR)

Nous sommes ce pays-là ; ce pays des chansons, et ce pays des chansons qui parle des chansons. Cette chanson-ci est de Romain Didier, elle date de 1996 et elle évoque La Chanson de Gainsbourg, une chanson enregistrée en 1961, quand Romain Didier avait 12 ans.  

Il s'agit de La Chanson de Prévert par Serge Gainsbourg, évidemment. Une chanson sur une autre chanson, Les Feuilles mortes de Prévert et Kosma, écrite et enregistrée pour la première fois pour le film Les Portes de la nuit de Marcel Carné, en 1946, quand Serge Gainsbourg avait 16 ans. La version la plus célèbre dans sa jeunesse, est celle qu’Yves Montand, le héros du film, sort en 78 tours en 1949. Et cela parle encore d’une chanson...

Dans cet épisode de notre chronique, vous entendez des extraits de :

Romain Didier, La Chanson de Gainsbourg, 1996

Serge Gainsbourg, La Chanson de Prévert, 1961

Yves Montand, Les Feuilles mortes, 1949

Cora Vaucaire, Les Feuilles mortes, 1948

Bernard Lavilliers, Les Feuilles mortes, 2001

Juliette Gréco, Les Feuilles mortes, 1966

Juliette Gréco, La Chanson de Prévert, 2006

Yves Montand, Les Feuilles mortes dans Les Portes de la nuit, 1946

Yves Montand, Irène Joachim (voix chantée) et Nadine Nattier (voix parlée), Les Feuilles mortes dans Les Portes de la nuit, 1946

Edith Piaf, Autumn Leaves, 1951

Vous pouvez également suivre l'actualité de cette chronique sur Twitter. 


Souvenez-vous : pendant l'été 2019, La Playlist de Françoise Hardy a été une traversée du bagage musical d'une autrice, compositrice et interprète considérée comme l'arbitre des élégances de la pop en France.

En juillet et août 2017, nous avions passé Un été en Souchon, pendant lequel Alain Souchon nous a guidés dans une promenade savoureuse dans toute une vie d’amour de la chanson.  

Tout l’été 2016, en compagnie de Vincent Delerm, nous avons baguenaudé dans La Playlist amoureuse de la chanson, exploration buissonnière du patrimoine populaire. Vous pouvez également prolonger les gourmandises de cette chronique d’été avec le Dictionnaire amoureux de la chanson française, coédité par Plon et franceinfo. 

\"Les Feuilles mortes\", d\'Yves Montand.
"Les Feuilles mortes", d'Yves Montand. (DR)