"Mélissa" de Julien Clerc : une femme née des mots

Tout l'été, nous parlons chaque jour d’une grande chanson d’amour. Mardi 25 juillet, l'histoire de la plus célèbre métisse de la chanson française, et d'un jeu littéraire de son auteur.
Article rédigé par Bertrand Dicale
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 5 min
La pochette du disque de Julien Clerc "Melissa". (Virgin)

C’est une carte postale ensoleillée, postée depuis Ibiza, mais elle aurait pu l’être des Antilles ou du Brésil, ou même de Bénodet ou de Berck Plage – il suffit d’une très jolie fille et de garçons indiscrets – mais ce n’est pas la réalité, c’est une fantaisie – une fantaisie littéraire qui a presque trente ans.

Julien Clerc enregistre Mélissa en 1984 et – curieusement – alors qu’en France il est de bon ton de célébrer le métissage, on a vu peu de métisses dans la chanson. Et, il faut bien le dire, même si Mélissa est une chanson peut-être un peu sexiste, elle évite de dépasser les bornes, sans doute parce que Julien Clerc est lui-même métis, d’origine guadeloupéenne.

D’autre chanteurs respectés n’échappent pas aux clichés incopmmodants du tourisme sexuel...

Dans cet épisode de Ces chansons qui font l’été, vous entendez des extraits de :

Julien Clerc, Mélissa, 1984

Jean Ferrat, A Santiago, 1965

David McNeil, Hollywood, 1972

Alain Souchon, J'veux du cuir, 1985

Julien Clerc, Mélissa (en public), 1994

Julien Clerc, Mélissa (en public), 2002

Julien Clerc, Mélissa (en public), 2009

Medhy Custos et Sheryfa Luna, Mélissa, 2013

Julien Clerc et Katerine, Mélissa, 2019

Julien Clerc, Mélissa, 1984


Vous pouvez également suivre l'actualité de cette chronique sur Twitter.

Et vous pouvez aussi retrouver sur ce lien le podcast Derrière nos voix, avec les secrets d'écriture et de composition de huit artistes majeurs de la scène française, Laurent Voulzy, Julien Clerc, Bénabar, Dominique A, Carla Bruni, Emily Loizeau, Juliette et Gaëtan Roussel.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.