Cet article date de plus d'un an.

Ces chansons qui font l'actu. "Pookie" d'Aya Nakamura, ou la nouvelle Française qui s'exporte

écouter (5min)

Bertrand Dicale explore notre mémoire collective à la recherche de ces rencontres entre l’histoire et la chanson française. Pendant l'été 2019, "Pookie" a marqué l’envol d’Aya Nakamura, en France comme à l’étranger, une exception pour les musiques urbaines françaises

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
"Nakamura", l'album qui contient "Pookie", diffusé dans le monde entier. (DR)

Nous n’allons pas très loin dans le temps, aujourd’hui. Nous sommes en 2019, un été pour lequel vos souvenirs sont assez frais, je pense. Et, même si vous n’êtes pas fan d’Aya Nakamura, vous avez bien en tête ce refrain "bla bla bla d’la pookie, ferme la porte t’as la pookie dans le sas". Et j’ai scrupule – puisque vous le savez, évidemment – à vous rappeler que ce texte nous avertit de faire attention à la pipelette qui s’approche. Vous me direz – car vous êtes des auditeurs exigeants du service public – que plutôt que dire pookie, qui dérive de poucave, mot de la langue rom qui désigne ce que l’on appelle en argot une balance, - que plutôt que dire pookie, donc, elle pourrait dire pipelette...

Dans cet épisode de Ces chansons qui font l’été, vous entendez des extraits de :

Aya Nakamura, Pookie, 2018

France Inter, Boomerang, 04/02/2019

Aya Nakamura, Pookie, 2018

Fafaby (feat Aya Nakamura), Love d'un voyou, 2015

Aya Nakamura, Comportement, 2017

Aya Nakamura, Djadja, 2018

Aya Nakamura, Copines, 2018

Dixson Waz, Toco Toco To, 2018

Juliette Gréco, La Valse des si, 1957

Françoise Hardy, Je ne suis là pour personne, 1966

Aya Nakamura, Pookie, 2018

Vous pouvez également suivre l'actualité de cette chronique sur Twitter. 

De la rentrée des classes jusqu’au début des grandes vacances, nous nous retrouvons chaque samedi et chaque dimanche avec Ces chansons qui font l'actu, une exploration des liens entre notre patrimoine culturel populaire et les grands thèmes de l’actualité du moment.  

Pendant l'été 2019, La Playlist de Françoise Hardy a été une traversée du bagage musical d'une autrice, compositrice et interprète considérée comme l'arbitre des élégances de la pop en France.

En juillet et août 2017, nous avions passé Un été en Souchon, pendant lequel Alain Souchon nous a guidés dans une promenade savoureuse dans toute une vie d’amour de la chanson.  

Tout l’été 2016, en compagnie de Vincent Delerm, nous avons baguenaudé dans La Playlist amoureuse de la chanson, exploration buissonnière du patrimoine populaire. Vous pouvez également prolonger les gourmandises de cette chronique d’été avec le Dictionnaire amoureux de la chanson française, coédité par Plon et franceinfo. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.