Cet article date de plus d'un an.

Échappée belle printanière à Rochefort en Charente-Maritime

De l’élégante place Colbert à l’impressionnant pont transbordeur, en passant par l’arsenal, construit par Colbert au XVIIe siècle, on profite de l'arrivée des beaux jours pour explorer cette ville d’art et d’histoire et ses alentours.
Article rédigé par Ingrid Pohu
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Centre international de la mer - Corderie Royale de l'Arsenal de Rochefort. (ROCHEFORT OCEAN)

On traverse d’abord la porte du Soleil, magnifique arche en pierre, aux allures d’Arc de Triomphe (1831). Elle marque l’entrée de l’Arsenal de Rochefort surnommé le "Versailles de la Mer". Quelque 550 navires de guerre ont jadis été construits ici, sur les rives de la Charente.

La place Colbert à Rochefort. (ROCHEFORT OCEAN)

Alors on flâne au cœur du site, dans l’immense jardin des Retours, les ifs taillés en forme de vague bordent l’admirable bâtiment blanc de la Corderie Royale. Etablie en 1666, on y fabriquait des cordages pour les bateaux. D’ailleurs, c’est à bord de la frégate Hermione, construite à Rochefort, que Lafayette parvint à rallier l’Amérique en 1780. Une nouvelle visite théâtralisée permet de tout savoir sur son histoire.

Puis à 4 km, après avoir loué un vélo à l’office de tourisme de Rochefort, on file sur le chemin de Charente, en direction du pont transbordeur. Inauguré en 1900, pour relier Rochefort à Echillais, cet ouvrage tout en fer permet de franchir la Charente. Et on déplie la nappe à carreaux pour pique-niquer dans un paysage bucolique, entouré de roseaux (location de vélos à l’Office de tourisme Rochefort Océan, avenue Sadi Carnot). Tél :  05 46 99 08 60.  

De retour en ville, on marche sur les pas des Demoiselles de Rochefort ! Les damiers bleus et blancs sur le sol de la place Colbert ont disparu, mais le souvenir de la scène de la kermesse, tournée durant l’été 1966, reste vivace, celle où dansent Delphine et Solange alias Catherine Deneuve et Françoise Dorléac. Le parcours complet sur les lieux du tournage du film de Jacques Demy est à télécharger sur le site Rochefort Océan

Ensuite ? On file à 25 km, sur la presqu’île de Fouras-les-Bains. Sur la grande plage de la Pointe de la Fumée, les yeux rivés sur le très cathodique Fort Boyard, on s’offre en apéro les délicieuses huîtres de la cabane 'Chez Bénard et fils', achetées tout près au 121, boulevard de la fumée.

A seulement 50 mètres du rivage, on dîne et on dort au Grand Hôtel des Bains. À partir de 99 euros la chambre double. Cet ancien relais de poste est proche du circuit Vélodyssée, qui longe l’Atlantique de  Roscoff à Hendaye. Une autre belle escapade à faire… (15, rue du Général Bruncher, à Fouras-les-Bains. Tél. : 05 46 84 03 44).   

L'Ile Madame. (ROCHEFORT OCEAN)

Dernier conseil : s’échapper sur l’île Madame. On y accède en empruntant la "Passe aux bœufs", une chaussée découverte à marée basse, sur la commune de Port-des-Barques, à 15 km de Rochefort. Le fort du XVIIIe siècle et la ferme aquacole font partie des curiosités de la plus petite île de la Charente Maritime (75 ha). Surtout ne pas oublier de rentrer avant que la marée monte !

Office de tourisme 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.