Immobilier : comment (bien) renégocier son crédit ?

écouter (3min)

Les taux d’intérêt augmentent. Mais ça ne veut pas dire qu’il faut renoncer à renégocier son crédit. C’est un moyen d’améliorer son budget. Les conseils de Fanny Guinochet. 

Article rédigé par
Fanny Guinochet - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Plusieurs milliers d'euros, c'est ce que vous pouvez épargner en renégociant votre crédit immobilier et aussi votre assurance emprunteur.  (VIGNOLA FRANÇOIS / MAXPPP)

Le rachat de prêt ou la renégociation est un droit encadré par le code de la consommation. Mais pour que ce soit avantageux, il faut regarder si c’est le bon moment. L’opération n’est réellement intéressante que quand vous avez encore un montant de capital à rembourser relativement élevé.   

Cela ne vaut le coup que si vous obtenez une différence de taux – entre le nouveau taux et l’ancien – d’au moins 0,7 points. Et puis, n’oubliez pas de bien prendre en compte le montant des frais que vous allez payer pour cette opération, les banques prennent des frais de dossiers etc. A vous de faire vos calculs, sachant qu’il faut évidemment comparer les propositions entre les différentes banques.   

franceinfo : Est-ce qu’il vaut mieux renégocier ou racheter son prêt ?

Fanny Guinochet : Renégocier veut dire rester dans la même banque. C’est plus facile et souvent les frais sont moins élevés, mais pour pouvoir renégocier et obtenir un taux plus intéressant, soignez bien vos arguments. Votre situation financière s’est améliorée, vous avez obtenu un héritage, une prime, ou signé un CDI. En fait, votre banquier ne vous fera une bonne offre que s’il n’a pas envie de vous voir partir.

Le rachat de crédit par une autre banque, en revanche, est généralement ce qui vous permet de faire jouer la concurrence et donc d’obtenir souvent des conditions plus favorables. Mais il y a de fortes chances que la nouvelle banque vous demande en contrepartie de récupérer vos comptes courants. Ce qui veut dire de la paperasserie, même si ça s’est beaucoup simplifié, votre nouvel établissement financier vous promettra de gérer votre nouvelle domiciliation bancaire auprès des administrations, de vos employeurs, créanciers etc …  

Et pour gagner de l’argent, on peut aussi renégocier son assurance emprunteur ?

Oui désormais, on peut le faire à n’importe quel moment, c’est un vrai changement. Vous n’êtes plus obligé d’attendre la date anniversaire de votre contrat pour frapper à la porte d’un nouvel assureur.

Et selon les estimations, ça peut vous faire gagner entre 5000 et 15.000 euros en moyenne sur la durée du prêt. Et comme la loi vient juste d’être mise en place, banques et assurances sont dans les starting blocks pour jouer à plein le jeu de la concurrence avec des propositions intéressantes. Alors n’hésitez pas…

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.