Vacances : les Français déclarent avoir moins besoin de jours consécutifs pour se reposer que la moyenne européenne

écouter (3min)

Selon un sondage, les Français ont besoin de seulement 13 jours consécutifs de vacances pour recharger ses batteries, quand la moyenne est de 17 jours en Europe.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Une femme prend le soleil à Cannes, le 17 mai 2022. Photo d'illustration. (PATRICIA DE MELO MOREIRA / AFP)

De combien de jours consécutifs de vacances avez-vous besoin pour réellement vous reposer ? En Europe, la moyenne est de 17 jours. Mais c'est moins en France avec seulement 13 jours, selon une étude menée auprès de 10 000 salariés européens par le spécialiste de la paie SDWorx.

Dans certains pays, les salariés sont moins exigeants. Les Anglais se contentent ainsi de 8,5 jours et les Italiens de 11 jours. Mais ailleurs, la pause doit être beaucoup plus longue pour être considérée comme vraiment reposante. Les Espagnols réclament 27 jours de vacances de suite et les Finlandais, qui nous décomplexent totalement en matière de congés, exigent de prendre pas moins de 34 jours de suite pour se considérer comme vraiment en vacances.

Un Français sur deux déconnecte en vacances 

Les Français sont parmi ceux qui ont le moins de mal à se déconnecter du travail pendant les vacances. Nous partageons cette attitude avec les très sérieux Allemands. Il y a 53% des salariés français, un peu plus d’un sur deux, qui ne consultent pas leur e-mails et ne répondent pas aux appels professionnels pendant leurs vacances. Tranquillisons-nous : en Allemagne c’est plus encore : 60% d’entre eux coupent toute connexion. Seuls 30% des salariés français disent avoir du mal à couper avec le travail pendant leurs congés.

Les Français et les Allemands sont des exceptions en Europe. Nos voisins dans l’ensemble ont plus de mal que nous à se déconnecter. Ce sont surtout les jeunes salariés, de 25 à 3  ans, qui ont le plus de difficultés à décrocher. Les plus de 55 ans s’autorisent davantage à ne pas répondre. Ils ne sont que 21% à avoir des difficultés à se couper mentalement de leur travail.

Poser ses congés tardivement

Autre spécificité française, on peut, davantage qu’ailleurs, poser ses congés tardivement. Les salariés européens doivent en moyenne faire leur demande de congés 37 jours à l’avance. En Allemagne, c’est bien plus car il faut poser ses vacances deux mois et demi avant de partir. En Espagne c’est à peine moins, soixante et un jours et aux Pays-Bas cinquante-cinq. Alors qu’en France, 33 jours suffisent.

Enfin selon cette étude, la numérisation n’est pas encore au rendez-vous quand il s’agit des vacances. Seule la moitié des répondants indique qu’ils peuvent demander leur congé via leur ordinateur de bureau ou leur téléphone portable. Pour les autres, le papier est toujours roi.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.