C'est mon boulot, France info

Ramasser des déchets avec ses collègues de bureau le lundi de Pentecôte : une façon parmi d'autres de renforcer la cohésion

Certaines entreprises proposent à leurs salariés de ramasser des déchets, notamment en ce lundi de Pentecôte.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Organiser le ramassage des déchets dans son entreprise devient très tendance.
Organiser le ramassage des déchets dans son entreprise devient très tendance. (JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT / RADIO FRANCE)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Certains salariés vont travailler en ce lundi de Pentecôte, d'autres pas. Et d'autres encore vont profiter de cette journée particulière pour... ramasser des déchets. Une pratique de plus en plus en vogue dans les entreprises. C'est une grande société de service aux entreprises – et notamment de nettoyage – qui a eu cette idée originale. Plutôt que de demander à ses salariés de travailler le lundi de Pentecôte, elle leur propose d'enfiler des gants, de se munir d'un grand sac... et de ramasser des déchets. Ils vont être plus de 200, dans quatre villes de France, à jouer le jeu. Parfois avec leur famille mais uniquement des volontaires, bien sûr.

Toute une matinée à nettoyer la nature, pour la directrice de la responsabilité sociale de Derichebourg, c'est clair : cette opération est "un levier de performance économique et un vecteur de cohésion et d'intégration". Une nouvelle façon de pratiquer la cohésion d'équipe, en somme. Certaines entreprises font faire des escape games ou des cours de cuisine à leurs salariés. D'autres, de plus en plus nombreuses et franchement dans l'air du temps, leur proposent de ramasser ensemble des déchets.

Agir pour l'environnement, un outil de team building

L'association OSE (Organe de sauvetage écologique) dit qu'elle est souvent contactée par des entreprises pour organiser des journées de team building, de cohésion d'équipe, autour de la collecte de déchets. Une initiative appréciée par les salariés, souvent choqués par le nombre de détritus éparpillés dans la nature. Par exemple, il y a quelques jours, ce sont les salariés des magasins Nature et Découvertes qui s'y sont collés sur les plages de Saint-Laurent-du-Var.

Certains vont même plus loin et pratiquent le "plogging". C'est une nouvelle mode qui nous vient de Suède. Et qui consiste à courir, à faire un jogging, et à ramasser les déchets en même temps. "Plocka upp", en suédois. En Bretagne, les salariés de l'entreprise Chancerelle, à Douarnenez, l'ont fait, à l'heure de la pause. 57 kilos de déchets ramassés en trois quart d'heure.

L'autre grande tendance, c'est de planter des arbres. Une start-up française, notamment, Reforest Action, propose aux entreprises d'impliquer leurs salariés et de les emmener sur le terrain planter des arbres, ou de parrainer un arbre, depuis leur bureau. Un grand constructeur automobile a récemment embarqué des salariés volontaires pour planter 2 000 arbres dans les Yvelines et dans les Landes. Une bonne action, une bonne opération de communication et un bon moment passé pour les employés. La start-up a trouvé le bon filon : engager concrètement les entreprises dans des actions responsables et fédérer les salariés qui ne savent pas comment s'engager pour l'environnement. Tout le monde y gagne.

Organiser le ramassage des déchets dans son entreprise devient très tendance.
Organiser le ramassage des déchets dans son entreprise devient très tendance. (JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT / RADIO FRANCE)