Cet article date de plus de quatre ans.

IBM, géant américain de l'informatique et défenseur de la cause LGBT

écouter (4min)

Tout l'été, retrouvez chaque jour dans "C'est mon boulot", une initiative citoyenne engagée par une entreprise. Mercredi, IBM et la défense de la cause des salariés LGBT dans et en dehors de l'entreprise.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Des manifestants avec le drapeau arc-en-ciel, symbole des personnes LGBT, à Paris, le 30 juin 2018. (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)

La multinationale américaine IBM a toujours mis un point d'honneur à prendre la défense de la cause LGBT pour lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres. C'est notamment le cas au sein du géant américain de l'informatique notamment depuis la création d'un réseau LGBT en interne, au début des années 2000. Ce réseau compte environ 180 personnes en France.

La cause est soutenue au plus haut niveau

Deux membres du comité exécutif sont sponsors du réseau. Ils notent tous les problèmes qui peuvent se poser. Partout dans l'entreprise, la communauté ne manque pas de "role models", comme on dit désormais, de référents. "On a sur l'intranet des témoignages de hauts dirigeants qui sont ouvertement LGBT et qui témoignent via des vidéos, via des témoignages réguliers pour dire : 'Voilà, moi je suis LGBT, je m'assume comme LGBT, je suis ouvert dans l'entreprise et je suis arrivé à ce poste-là'", explique Jean-Louis Carvès, directeur de la diversité.

Les managers reçoivent une formation spécifique. Tous les nouveaux arrivants sont sensibilisés à la question. Tous les salariés savent quoi faire en cas de discrimination. "Il y a effectivement un téléphone, un email. On sait par quelle voie passer et on sait qu'on n'aura pas de mesure de rétorsion", rapporte Jean-Louis Carvès.

Comme il y en a pour les femmes et les personnes handicapées, la direction d'IBM a noté que les freins et les autocensures peuvent être similaires. L'idée est que la population LGBT n'ait pas à se poser de questions au point de revendiquer le statut d'entreprise "gay friendly". IBM est même allé récemment plus loin en mettant au point une procédure pour accompagner les personnes transgenre dans l'entreprise. Une procédure dont de nombreuses entreprises s'inspirent.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.