C'est mon boulot, France info

Et les Moocs apparurent pour former les salariés

« C’est mon boulot », tout ce qui est arrivé dans notre vie quotidienne au travail en 2014. Les MOOC, le mot est un peu barbare, mais il est quand même entré dans le dictionnaire. Des cours en ligne gratuits qui ont fait leur entrée dans les entreprises.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Mooc © Fotolia)

L'aventure des Moocs n'en est encore qu'à ses débuts. Les universités américaines ont lancé leurs premiers cours en ligne il y a moins de quatre ans. En France, la plateforme nationale, FUN, France Université numérique, n'a pas encore un an d'existence. Mais le mouvement a décollé cette année. Grâce à qui ? Grâce aux entreprises qui y voient un moyen de former leurs salariés vite et pour pas cher.

Qu'est ce qu'un Mooc ?

Petite piqûre de rappel. Un Mooc, c'est un Massive online open course. Un enseignement gratuit et interactif, que l'on peut suivre sur son ordinateur ou sa tablette, quand on veut, où on veut. Une porte ouverte sur les amphis des meilleures universités du monde, avec les profs les plus pointus et les plus captivants. Le hic, c'est que c'est souvent en anglais. Le plus, c'est le certificat que l'on obtient à la fin. Ca n'est pas un diplôme mais ça fait toujours très joli sur un CV.

On se demandait quel était le modèle économique des Moocs... puisqu'ils sont justement gratuits. La réponse est trouvée avec les entreprises. Certains organismes qui ont flairé la tendance et leur propose des Moocs sur mesure pour former leurs équipes. Un exemple ? Renault a acheté a préféré passer par un Mooc pour préparer quelque 14.000 personne au lancement de la nouvelle Clio.

Une formation professionnelle moins chère

GDF Suez, Pernod Ricard, la Société Générale, et bien d'autres, toutes ont compris que, grâce aux Moocs, elles pouvaient diviser par dix leur coût de la formation professionnelle.   

Alors qu'est-ce qu'on apprend dans ces "moocs d'entreprise". On peut par exemple, grâce à la technologie, à se former à... mieux accueillir les nouvelles technologies. La "révolution digitale" qui est en marche dans les entreprises, le passage au "tout numérique" auxquels les salariés doivent se préparer, on peut justement l'apprendre dans le cadre d'un mooc.

Un Mooc pour parler du handicap

Certaines entreprises proposent des compétences plus spécifiques. Orange vient de lancer un cours pour apprendre à devenir "web conseiller". Il est ouvert aux salariés de la maison... mais aussi au grand public. Un bon moyen d'attirer des candidats à ces métiers qui se développent.

Dans d'autres entreprises, on apprend à gérer le stress, à devenir un meilleur vendeur, à parler en public ou à gérer un projet. Et puis, ça se fait de plus en plus, on s'ouvre sur des sujets plus difficiles à traiter, des sujets de sociétés à la fois professionnels et personnels. Comme le handicap ou la parité, les stéréotypes et les préjugés. La Poste a par exemple choisi de passer par un Mooc pour apprendre à ses managers à gérer un salarié en situation de handicap.

(Mooc © Fotolia)