C'est mon boulot, France info

Des stagiaires toujours mieux payés

Ils sont de mieux en mieux payés, on a du mal à les recruter, ils se voient souvent offrir un CDI. Ce sont les stagiaires, dont une étude dit que la gratification est en forte hausse.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Une stagiaire à son bureau. Photo d\'illustration.
Une stagiaire à son bureau. Photo d'illustration. (MAXPPP)

La revanche des stagiaires. Les stagiaires ont-ils pris le pouvoir ? Deux titres tout récents dans Le Monde et Les Echos disent bien que le rapport de force a changé. Le temps du stage photocopie est révolu et, dans certains domaines, les entreprises font la danse du ventre pour attirer les stagiaires qu'elles voudront ensuite retenir et à qui elles feront signer un "vrai contrat". Du reste, la tendance se vérifie dans les chiffres. La sociét AJstage, spécialisée dans le recrutement des stagiaires, vient de publier son étude annuelle. Il en ressort une augmentation de 8% de la moyenne des gratifications – on ne parle pas de salaire pour les stagiaires – versées par les entreprises privées. Alors que le minimum légal pour un stage de plus de deux mois est de 577,50 euros, la moyenne des sommes versées est de 686 euros. Et même de 860 euros pour les stages de six mois. Une autre estimation publiée en même temps, cette fois par la start-up La Relève, parle d'une hausse de 10%, mais elle porte sur un échantillon plus modeste.

Dans certains secteurs, la hausse plus importante

Le marché des stages suit le marché du travail. On manque d'informaticiens, et donc les jeunes à la recherche de stage dans ce domaine sont choyés. Plus 9%, avec une gratification qui dépasse les 1 000 euros. Les mieux payés étant les stagiaires de la banque, du conseil et de l'audit. En revanche les associations, le luxe et la communication attirant un grand nombre de candidats, ils n'ont pas à faire les mêmes efforts et se permettent de beaucoup moins bien rémunérer les stagiaires. Enfin les étudiants des écoles de commerce sont les mieux payés. Plus 17% par rapport aux jeunes qui sortent d'universités.


On reste loin de ce qui est pratiqué dans certaines entreprises américaines. Toujours parce qu'elles se disputent les meilleurs profils, des entreprises comme Facebook, Salesforce, Google ou Microsoft versent jusqu'à 8 000 dollars par mois à leurs stagiaires, soit plus de 7 000 euros. C'est deux fois le salaire médian aux Etats-Unis. Des étudiants qui sont issus des meilleures universités américaines, dont l'accès a souvent nécessité un prêt. Donc des stagiaires endettés qui voient là une occasion d'alléger leur charge. En France, plus de la moitié des stagiaires reçoivent une aide de leurs parents, et plus d'un tiers cumulent leur stage avec un autre travail pour subvenir à leurs besoins.

Une stagiaire à son bureau. Photo d\'illustration.
Une stagiaire à son bureau. Photo d'illustration. (MAXPPP)