"Blue", un détergent sans danger qui nettoie presque tout

écouter (3min)

"C'est mon boulot", tout l'été ce sont 40 idées de business originales, des créations d'entreprises qui répondent à l'air du temps. Mardi 19 juillet, le portrait de Damien Oursel, qui a inventé une machine qui fabrique un détergent à la maison.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Certains des produits "Blue". (A.HUBSTER RICCARDI)

L'invention de Damien Oursel s'appelle Blue et a pour vocation de remplacer tous vos produits ménagers. "On a conçu et on fabrique une machine qui fait une vingtaine de centimètres de haut et neuf centimètres de large et qui va transformer un concentré à base de sel et de vinaigre et l'eau du robinet que vous allez ajouter en un désinfectant, dégraissant, désodorisant. Tout cela multi-surfaces et sans déchets." Comment ça marche ? Un peu comme une machine à café ou à eau gazeuse.

"On met une dose de notre concentré, l'eau du robinet. Vous appuyez sur le bouton et terminé."

Damien Oursel

sur franceinfo

L'idée du polytechnicien doublé d'un HEC est née à la maison, pendant le premier confinementDamien Oursel a lancé son entreprise en juillet 2020, il a sorti ses premières machines un an après. 

Pour le particulier, la machine vaut 100€ et ensuite 5€ la recharge de concentré. Quant aux machines, elles sont fabriquées et stockées dans un atelier de réinsertion pour personnes en situation de handicap. Damien Oursel a deux clientèles, les particuliers qui ont une démarche écologique et les collectivités. Sa machine sera bientôt distribuée par une grande enseigne.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.