C'est mon boulot, France info

2019, l'année du décollage pour le CDI intérimaire ?

Ces derniers jours, plusieurs grandes agences d'intérim ont annoncé des milliers d'embauche en CDI intérimaire. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Des grandes agences d\'intérim annoncent des milliers d\'embauche en CDI intérimaire.
Des grandes agences d'intérim annoncent des milliers d'embauche en CDI intérimaire. (MAXPPP)

Le CDI intérimaire est proposé de plus en plus ces derniers temps par des agences d'intérim. Le CDI intérimaire, c'est un contrat de travail qui allie la variété des missions de l'intérim avec la sécurité d'un CDI. Et la formule devrait enfin décoller cette année parce qu'enfin elle est inscrite dans le Code du travail. Après quatre années d'existence un peu expérimentale. Résultat, ces derniers jours, deux grands réseaux d'intérim, ont annoncé leur intention d'embaucher des milliers de personnes en CDI intérimaire : 5 000 pour Randstad et 10 000 pour Adecco. Aujourd'hui, on en est à 56 000 contrats de ce type signés. La moitié l'ont été l'an dernier.


Il y a bien un décollage de ce nouveau contrat de travail qui symbolise la flexi-sécurité à la française. Et 2019 devrait permettre de franchir une nouvelle étape. La formule est parfois critiquée mais elle est soutenue par exemple par la CFDT et bien sûr par les agences d'intérim. Avec le CDI intérimaire, l'employeur, ça n'est plus l'entreprise qui accueille l'intérimaire, mais bien l'agence d'intérim. Elle offre un CDI à un intérimaire qu'elle se charge de placer. Elle lui trouve des missions et elle continue de le payer quand il se trouve entre deux missions.

Des avantages évidents pour le travailleur

Avoir un CDI, c'est la stabilité des revenus, pouvoir emprunter, faire des projets. C'est aussi être régulièrement formé. Avoir des entretiens annuels d'évaluation, gérer sa carrière. Évidemment il y perd aussi un peu : finies les indemnités de fin de mission et l'indemnité compensatrice de congés payés. Ça peut être 20% des revenus qui s'envolent. Et puis l'intérimaire "permanent" doit être disponible. Il doit accepter les missions que l'agence lui propose si elle sont à moins de 50 kilomètres de son domicile.


Ce CDI intérimaire, c'est pour des profils d'intérimaires déjà expérimentés. Le plus souvent des hommes, entre 30 et 50, sur des métiers qui ont des besoins récurrents de main d'oeuvre. La plupart sont des ouvriers ou des employés. Dans des secteurs comme l'industrie, la logistique, le BTP ou la manutention. Clairement, ce sont les meilleurs éléments, sur lesquels l'agence d'intérim sait qu'elle peut compter, qui donneront satisfaction à l'entreprise qui les fait travailler. Proposer à ses entreprises clientes des CDI intérimaires c'est un gage de sérieux pour l'agence d'intérim. Ça les fait monter en gamme et ça rassure le client. Un grand nombre de ces intérimaires en CDI finissent par être embauchés par l'entreprise qui les accueille. Enfin, le CDI intérimaire, c'est aussi un moyen de lutter contre la pénurie de main d'oeuvre. Rien que pour le réseau Adecco, 100 000 missions n'ont pas trouvé preneur l'an dernier. Le CDI intérimaire peut être une partie de la solution à ce casse-tête.

Des grandes agences d\'intérim annoncent des milliers d\'embauche en CDI intérimaire.
Des grandes agences d'intérim annoncent des milliers d'embauche en CDI intérimaire. (MAXPPP)