C'est ma planète, France info

C'est ma planète. Les algues sargasses envahissent les plages de Guyane

Les algues sargasses sont de plus en plus présentes sur les plages de l’arc antillais. Ces végétaux venus de l’océan Atlantique sont toxiques et transforment la vie des pêcheurs en cauchemar.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Les algues sargasses reviennent encore aux Antilles. Ici, la plage du Diamant en Martinique.
Les algues sargasses reviennent encore aux Antilles. Ici, la plage du Diamant en Martinique. (MARTINIQUE 1ERE)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Les algues sargasses doivent leur nom à leur origine géographique : la mer des Sargasses, à l’ouest de l’océan Atlantique. Ces végétaux ont toujours existé, mais depuis 2011, ils s’échouent sur les plages de l’arc antillais au lieu de dériver en mer. En Guadeloupe et en Martinique ces algues toxiques qui dégagent de l’hydrogène sulfuré nuisent au tourisme en s’étalant sur les plages idylliques. En Guyane, où il n’y pas de plages turquoises, c’est la pêche qui est directement menacée. Sur la côté française, c’est le vivaneau, un petit poisson rouge, qui est essentiellement recherché par les pêcheurs, notamment par les navires vénézuéliens. Mais cette activité fragile risque de péricliter à cause de l’invasion des algues sargasses qui s’amoncèlent dans les filets, jusqu’à les casser. À tel point que les professionnels ne partent plus en mer.

Le changement climatique et la pollution du fleuve Amazone mis en cause

Les spécialistes ont pour l’instant du mal à identifier une seule raison à cette apparition dans l’arc antillais, l’Institut de recherche et développement a fait deux expéditions l’an dernier mais ne rendra ses conclusions que fin 2018. D’ores et déjà la hausse de la température de l’océan causée par le changement climatique et la déforestation en Amazonie sont pointés du doigt pour expliquer cette prolifération sur les côtes antillaises. L’Amazonie où les sols sont plus lessivés par les pluies et drainent dans les fleuves plus de phosphate et de nitrate : les nutriments nécessaires au développement des algues sargasses.

Les algues sargasses reviennent encore aux Antilles. Ici, la plage du Diamant en Martinique.
Les algues sargasses reviennent encore aux Antilles. Ici, la plage du Diamant en Martinique. (MARTINIQUE 1ERE)