Acheter à la montagne : un achat d’avenir ?

écouter (3min)

Suite à la crise sanitaire, de nombreux propriétaires doivent revendre leur logement à la montagne, c’est peut-être l’occasion de trouver des logements à acheter pour un bon prix.

Article rédigé par
Charlie Cailloux - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Acheter à la montagne, c'est possible. De nombreux propriétaires ont connu une année blanche en 2021, ils n’ont pas pu louer et sont obligés de vendre. (Illustration) (VINCENT ISORE / MAXPPP)

Conséquence de la pandémie, de nombreux propriétaires ont connu une année blanche en 2021 et n’ont pas pu louer : il s’agit donc d’appartements dans les résidences gérées par de grands opérateurs.

Au-delà de cet aspect, il faut prendre en compte le réchauffement climatique qui réduit le nombre de jours de neige par an. Mais dans le même temps, la montagne peut aussi séduire de plus en plus de Français qui veulent échapper aux canicules de plus en plus fréquentes l’été. Les précisions de Charlie Cailloux, conseiller juridique pour le site immobilier PAP.fr.

franceinfo : Les vacances de février approchent, vous avez peut-être programmé des vacances au ski, et certains d’entre vous projettent peut-être d’investir dans un appartement à la montagne. Comment acheter au meilleur prix ?

Charlie Cailloux : A cause de la crise sanitaire qui a contraint les stations de sport d’hiver à rester fermées l’hiver dernier, certains propriétaires ont connu une saison blanche et sont contraints de vendre leur appartement. Il y a donc un peu plus d’offres que d’habitude mais ne nous emballons pas, les prix à la montagne ne sont pas en train de dégringoler, la demande reste forte.

Et d’ailleurs, la demande reste forte pour la même raison : avec la crise sanitaire, la montagne, comme le littoral et la campagne font l’objet d’un regain d’intérêt. La montagne, c’est les grands espaces, le grand air, les activités nature, tout ce que recherchent beaucoup de personnes depuis mars 2020. 

Concrètement, elles se trouvent où ces bonnes affaires ? 

Dans des résidences gérées par des grands opérateurs, ceux-là même qui n’ont pas versé de loyer pendant plusieurs mois à leurs propriétaires. Ce qui conduit ces derniers à être parfois acculé à une vente, une vente rapide même. Ce qui est synonyme de prix dans les fourchettes basses.

Mais attention, lorsque vous achetez ce type d’appartement, vous reprenez le bail existant entre le propriétaire et l’opérateur avec toutes les contraintes que ça suppose : nombre de semaines d’occupation possibles par an, montant des loyers versés, etc… Et si une situation dramatique comme celle de l’hiver dernier venait à se reproduire vous pourriez vous aussi vous retrouver sans percevoir de loyer.

Donc, oui il peut y avoir de bonnes affaires mais il faut savoir où l’on met les pieds. Et puis, de manière plus générale, les coûts d’entretien annuels des immeubles à la montagne sont plus élevés qu’en ville : le froid et la neige usent les matériaux plus rapidement.

Il y a quand même un point important à aborder quand on projette d’acheter à la montagne, c’est le réchauffement climatique et ses conséquences sur l’enneigement ?

Vous avez raison ! Le réchauffement climatique, ça signifie moins de jours de neige et donc une saison hivernale plus courte (et donc moins de possibilité de pouvoir louer à des skieurs). Mais le réchauffement climatique, c’est aussi les canicules estivales, un phénomène qui se multiplie un peu partout en France… sauf en altitude.

Je dirais que si vous êtes un accroc au ski, il faut viser les stations à au moins 1 800 mètres qui seront, à court ou moyen terme, moins impactées par le manque de neige. Si vous avez besoin de louer, privilégiez les stations ou villages qui proposent des activités tant l’hiver que l’été, avec des offices de tourisme dynamiques, à même d’attirer des touristes en toutes saisons. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.