C'est comment ailleurs ? , France info

C'est comment ailleurs ? La stérilisation aux Etats-Unis

Alors que la pilule contraceptive est en recul en France, franceinfo s’intéresse aux Etats-Unis où elle est minoritaire face à la stérilisation Alors que la pilule contraceptive est en recul en France, franceinfo s’intéresse aux Etats-Unis où elle est minoritaire face à la stérilisation 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
.
. (FR?D?RIC SOREAU / PHOTONONSTOP)

Si la stérilisation reste très minoritaire en France en raison de son aspect irréversible, elle est très utilisée aux Etats-Unis. Parmi les Américains en couple en âge de procréer utilisant un moyen contraceptif, 43% se sont fait stériliser. La pilule est deux fois moins utilisée (21%).  

Femmes et hommes  

Femmes et hommes sont concernés pas la stérilisation aux Etats-Unis. En France, la stérilisation est choisie par seulement 5% des personnes qui utilisent la contraception. Sur ce pourcentage, l’écrasante majorité sont des femmes. La stérilisation des hommes est très rare.  

Aux Etats-Unis, il y a donc un taux global de stérilisation de 43% avec, au sein de cette proportion, 70% de femmes et 30% d'hommes.    

Types de stérilisations    

Pour la stérilisation, les femmes se font ligaturer les trompes. Il existe aussi aux Etats-Unis une technique plus récente appelée Essure, avec des implants de stérilisation. Cette méthode sans anesthésie, ni incision n’est plus utilisée en Europe en raison de doutes sur d’éventuels effets indésirables.  

Pour les hommes, c'est la vasectomie qui est utilisée aux Etats-Unis. La stérilisation comme moyen de contraception n'est pas nouvelle pour les Américains puisque qu’elle était déjà répandue chez les femmes dans les années.  

Pilule minoritaire et menacée  

La pilule est donc minoritaire face à la stérilisation, mais utilisée malgré tout par des millions de femmes. Son usage pourrait devenir plus difficile pour des raisons financières.  

En effet, pour être remboursées, les Américaines ont recours à l'assurance santé que leur procure leur employeur. Depuis la loi Obamacare, ces assurances sont obligées de couvrir les frais de contraception.  

Mais en octobre 2017, Donald Trump a annulé cette disposition pour contenter certains groupes chrétiens conservateurs. Cela a provoqué la colère de très nombreuses Américaines et d'associations de défenses des femmes. Pas plus tard que la semaine dernière, une juge fédérale a bloqué la décision de Trump, qui veut maintenant faire appel.  

Stérilets très peu répandus  

Il existe d’autres différences entre France et Etats-Unis en matière de contraception. Le stérilet très répandu en France (25%) et deuxième moyen de contraception derrière la pilule, est très peu utilisé aux Etats-Unis avec environ 5%.

Quant au préservatif, il est deux fois plus utilisé aux Etats-Unis qu'en France et la méthode du retrait est également deux fois plus utilisée aux Etats-Unis qu'en France.

.
. (FR?D?RIC SOREAU / PHOTONONSTOP)