Philippines : cette entreprise qui "clone" les animaux de compagnie en peluche croule sous les demandes

Pendant le confinement, beaucoup d'Asiatiques et d'Européens ont adopté un animal de compagnie. Ils ont créé des liens forts avec leur animal et la perspective de leur mort les angoisse. Alors une entreprise philippine a décidé de proposer des répliques... en peluche.
Article rédigé par France Info
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Pendant la pandémie de Covid-19, beaucoup de familles ont acheté un chat ou un chien pour les aider à passer les longues périodes de confinement. (JAM STA ROSA / AFP)

Depuis que la société Pampanga Teddy Bear Factory, basée au nord de Manille, a lancé son idée, elle croule sous les demandes la société. Son patron, David Tan, à l'origine producteur de peluches classiques pour enfant, a remarqué que des propriétaires d'animaux de compagnie sont souvent traumatisés par le décès de leur toutou ou leur minou. Surtout ceux qui ont décidé d'en adopter pendant la crise sanitaire du Covid-19. L'idée de David Tan a donc été de les cloner en peluche, pour garder une trace de son chat, chien ou même lapin dans le salon.

>> Etats-Unis : après 53 ans dans un parc aquatique de Floride, l’orque Lolita va retrouver son océan Pacifique natal

Cloner son chien en peluche, mode d'emploi

Sur le site internet de la société, il y a des dizaines de races de chiens possibles. Il faut sélectionner une "base" : cocker, caniche, shiba inu... Ensuite, il faut, pour que le clone en peluche soit le plus réaliste possible, envoyer un maximum de photos de votre animal préféré.

Une vingtaine de designers attendent avec impatience cette documentation, pour analyser votre chien sous tous les angles. Ils vont ensuite dessiner un patron, en suivant la taille exacte de votre chien. Ils vont le rembourrer de mousse, puis teindre les poils suivant les traits, les formes du modèle en photo.

La fabrication prend quelques semaines. Il faut compter 60-70 euros pour un petit chien, sans compter les frais de livraison.

Explosion des demandes depuis le Covid-19

La pandémie de Covid-19 a fait exploser les dépenses pour les chiens et les chats. C’est devenu un marché gigantesque entre 2020 et 2023. Déjà par l'adoption d'un animal de compagnie, des millions de familles ont franchi le pas : aux Philippines, 67 % des foyers déclarent avoir un chien à la maison. C’est aussi très en vogue au Japon chez les couples qui n’ont pas d’enfant.

Ensuite, viennent tous les frais annexes : la nourriture, le vétérinaire, les jouets, les assurances ou la poussette spéciale… et donc la peluche de l'animal adoré. Au total, pour la région Asie-Pacifique, on parle de plus de 30 milliards de dollars de dépenses annuelles liées à un animal de compagnie. Selon la firme Rize, la hausse de ces dépenses n'est pas terminée. Cela devrait encore augmenter d’au moins 10 % ou 12 % par an. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.