Cet article date de plus d'un an.

États-Unis : un Youtubeur fabrique des pattes robotisées pour les serpents

 Allen Pan, un ingénieur trentenaire de Los Angeles est connu pour ses expériences scientifiques ludiques. Cette fois, il a fabriqué un exosquelette avec des pattes électriques qu'il a testé sur un python.

Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min
Le python placé par le Youtubeur Allen Pan dans un tube avec pattes électriques intégrées. (CAPTURE D'ÉCRAN YOUTUBE)

Les serpents n’ont pas de pattes : une particularité physique qui a l’air de déranger un YouTubeur américain. Cet été,  Allen Pan s’est donc lancé un défi : fabriquer des pattes robotisées pour des serpents et leur permettre de marcher. Et il a réussi.

Un ingénieur fan de Marvel

Allen Pan, 32 ans, vit à Los Angeles et est ingénieur de formation. Près de deux millions de personnes le suivent sur son compte Youtube lancé en 2015. Il s’y livre à des expériences scientifiques décalées pour apprendre en s’amusant, comme le veut la formule consacrée.

S'il n’est le seul sur ce créneau, Allen Pan a toutefois quelques idées plus insolites que les autres : ce passinné de mangas et de l'univers Marvel, il a, par exemple, créé des mains de Hulk capables de casser des briques, un marteau de Thor qui reste fixé au sol - sauf quand lui l’attrape - grâce à ses empreintes. En théorie, personne d’autre que Thor ne peut soulever le marteau, comme vous le savez. Il a aussi fabriqué un sabre-laser capable de couper des objets, façon Jedi.

"Personne n'aime assez les serpents"

Et puis, récemment, il a trompé la vigilance de la sécurité d’un aéroport en transportant un serpent dans son bagage à main grâce à un subterfuge. Il l’a fait passer pour un jouet. Et pourquoi se lancer dans un défi pareil ? Allen Pan en parle au début de sa vidéo, vue sept millions de fois : "En fait, les serpents ont des pattes ! Au stade de l’embryon. Mais leur ADN est déglingué alors les gènes censés faire pousser deux jambes font au final pousser des sortes de…pénis à la place (sourire).Quand n’importe quel autre animal a des jambes déformées, l’humanité s’unit pour cracher au visage de Dieu et on fabrique pour cet animal des super pattes de cyborg. Mais personne n’aime assez les serpents pour leur fabriquer des pattes robotisées. Personne... sauf moi !''  

Comment s'y est-il pris ? Le Youtubeur a d’abord été dans une animalerie pour observer comment marche un lézard. Il avait prévu d’en louer un - oui, c’est possible - mais c’était trop cher. Il a donc bien analysé la démarche du lézard pour fabriquer des pattes adaptées à un reptile. Notre ingénieur a accroché ces pattes - deux devant, deux derrière - à un tube plastique transparent et rigide dans lequel peut se glisser un serpent.

Ensuite, il a bien fallu trouver un cobaye : il a contacté un homme qui élève des centaines serpents dans son garage, qui lui a proposé un python qu’il a fallu convaincre d’entrer dans le tube. Un serpent méfiant se positionne en S donc impossible de le mettre dans le tube s’il ne veut pas. Le python sentait les vibrations du système électrique des pattes : il a fallu éteindre le système pour qu’il s’y glisse enfin. Et puis une fois à l’intérieur, Allen a mis les pattes en marche et l’exosquelette a avancé sur deux, trois mètres dans ce petit garage. Pour la blague, il a même ajouté une mini-laisse, mais le serpent a fini par sortir du tube et par abandonner ses jambes...

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.