BD, bande dessinée, France info

Prix France Info de la BD d'actualité et de reportage (1)

Le Prix France Info 2012 de la Bande dessinée d'actualité et de reportage, c'est parti! Ci-dessous la sélection des albums en compétition. Le jury, composés de 9 journalistes de France Info, se prononcera à la mi-janvier.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

Joe Sacco est un habitué de
la sélection du Prix France Info de la bande dessinée d’actualité et de
reportage. Deux fois lauréat, et pas plus tard que l’an dernier avec Gaza 1956 , le journaliste est à nouveau
en course cette année avec Reportages aux
éditions Futuropolis. Soit la compilation de la plupart de ce que le Maltais de
Portland a réalisé au fil des années pour des magazines, des journaux et des
livres collectifs. La Palestine, l’Irak, les femmes tchétchènes, les crimes de
guerre de l’ex-Yougoslavie, les immigrants africains. Implacable !

Avec quasiment pour tous
bagages leurs pinceaux et leur encre de chine, le Niçois Edmond Baudoin et le
périgourdin Troubs sont partis à la rencontre des habitants de Ciudad Juarez.
On dit qu’il s’agit de la ville la plus violente au monde. Les narco
trafiquants y font la loi. Les autorités mexicaines semblent avoir renoncé à y
imposer la leur. Miraculeusement, elle reste debout. Avec empathie, Baudoin et
Troubs racontent les rêves des hommes et des femmes. Viva la vida, los suenos de Ciudad Juarez est publié à
l’Association.

Aux
éditions Cambourakis, Nous n’irons pas voir Auschwitz est le premier roman graphique de Jérémie Dres. À la
recherche de leurs origines, l’auteur et son frère partent en Pologne sur les
traces de leur grand-mère décédée. A travers une multitude de rencontres, la
jeune génération d’artistes à Varsovie, un rabbin progressiste à Cracovie, la
quête familiale leur permettra de rencontrer la communauté juive polonaise
d’aujourd’hui et de mesurer son renouveau.

La Canadien Guy Delisle, lui,
a passé un an en Israël. Sa femme y était logisticienne à MSF. En dessinant
dans un style minimaliste sa vie de famille et tout ce qu’il voit au jour le
jour autour de lui, Guy Delisle fait moins de la BD de reportage que de la
Bande dessinée d’observation. Cette manière de faire, au plus près des détails,
fixe l’œil du lecteur sur l’anecdotique et l’essentiel. Chroniques de Jérusalem aux éditions Delcourt.

Ce devait être le livre de
recettes d’un grand chef, En cuisine avec
Alain Passard
aux éditions Gallilmard est aussi un vrai reportage !
Christophe Blain a passé des mois le carnet de croquis à la main. Où l’on voit
le cuisinier, posture noble, regard concentré, toucher, sentir, se pencher sur
le marbre, couper, remuer. On voit beaucoup aussi Christophe Blain qui, l’œil
vif, capte tout, les gestes, les mots et 
l’esprit du lieu.

Dimanche prochain, suite et fin de la sélection
des albums retenus pour le Prix France Info 2012 de la Bande dessinée
d’actualité et de reportage !

Tous les 15 jours, Jean-Christophe Ogier accueille ici la
chronique "Info manga" de Lætitia de Germon de la rédaction de
franceinfo.fr. Pour vous guider parmi les nombreuses, parutions,
Lætitia vous
livre sa sélection et ses coups de cœur.

Jintarô - Le caïd de Shinjuku de George Akiyama chez Le
Lézard Noir

Jintarô Dokugusuri est un prêteur sur gages aux allures de
yakuza. Son ego surdimensionné et ses accès de violence sont connus de tout le
quartier des plaisirs de Shinjuku. Issu d’une famille pauvre, il s’est enrichi
petit à petit et considère que tout peut s’acheter, même les femmes. Prêt à
tout pour arriver à ses fins, il est submergé par un insupportable sentiment de
vide existentiel lorsqu’il obtient satisfaction.

Jintarô est le premier manga de George Akiyama à sortir en
France. Destiné à un lectorat adulte, ce troisième volume de l’anthologie de George Akiyama regroupe
plusieurs petites histoires sur Jintarô Dokugusuri. Le discours assez cru et
certaines scènes violentes peuvent choquer, mais cela cadre bien avec le
personnage détestable et sordide de Jintarô.

La bande-annonce de Jintarô - Le caïd de Shinjuku

Lire un extrait de Jintarô - Le caïd de Shinjuku

Head Trick de K’Yat chez Ed Edition

Ed est un lycéen blasé à la tête dure comme l'acier, qui
s’est fait renvoyer de plusieurs lycées. Il déteste l'école et il n'aime pas
qu’on l’embête. Un jour, alors qu'il se sert une canette à sa façon, les mains
dans les poches, en balançant un grand coup de tête dans le distributeur pour
faire tomber la boisson, Ed est repéré par un vieil entraineur de football à la
retraite. Ce dernier est bien décidé à l’enrôler pour compléter une équipe
mystérieuse. Mais, il y a une chose qu’Ed déteste bien plus que l’école, c’est
le foot !

Ce manga 100% français devrait changer la vision de tous
ceux qui pensent que les Français ne sont pas doués dans ce genre. Un style graphique
affirmé et précis servit par une bonne dose d’humour et un côté très déjanté
auquel il est difficile de ne pas adhérer.

Site officiel d'Head Trick

Magi - The Labyrinth of Magic Vol.1 à 4 de Shinobu Ôtaka
chez Kurokawa

Aladin est un jeune garçon étrange qui ne se sépare jamais
de sa flûte. En effet, elle abrite un Djinn, prénommé Hugo, un géant à la force
surpuissante. Aladin va faire la connaissance d'Ali Baba qui voit en cette
flûte magique un chemin rapide vers la fortune et la gloire. Les deux
compagnons partent explorer de mystérieux labyrinthes qui attirent les
aventuriers de tout le pays. Plus tard, Aladin fera la connaissance de
Morgiane, une esclave désormais affranchie.

Une aventure épique au cœur des 1001 nuits, qui mélange
humour et suspens. Le dessin est très bon et sert particulièrement bien les
méchants. Le personnage mignon et naïf d’Aladin en fait un shônen un peu
atypique.

La petite amie de Minami de Shungiku Uchida chez Imho

Minami, un jeune lycéen, voit son quotidien bouleversé suite
à un mauvais sort qui fait rapetisser sa petite amie, Chiyomi. De la taille
d’une poupée Barbie, elle se réfugie chez lui et l’adolescent consacre une
grande partie de son temps à s’occuper d’elle. Il lui crée des vêtements, lui
fabrique une petite maison à sa taille, l’amène aux toilettes et s’occupe de
ses mini-repas. Mais combien de temps cette situation peut-elle durer ? De
son côté, Chiyomi a aussi du mal à se faire à sa condition de jouet vivant
alors qu’elle est en pleine puberté.

La petite amie de Minami est l’une des premières œuvres de
Shungiku Uchida, artiste autodidacte aux multiples talents. La mangaka mélange
l’humour et le drame, l’absurde et le merveilleux pour aborder la tolérance et
les difficultés du passage à la vie d’adulte.

(©)