Cet article date de plus de dix ans.

Christophe Blain, Prix France Info 2012 de la BD d’actualité et de reportage

écouter (2min)
Lorsqu’ils parlent de la bande dessinée de Christophe Blain, les jurés du prix France Info sont divisés : Alain Passard est-il séduisant ou agaçant ? Les uns et les autres se retrouvent pour le juger passionnant.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 4 min.
 (©)

Le chef trois étoiles que le dessinateur a suivi pendant des
mois dans sa cuisine, celle de l’Arpège à Paris, et ses potagers est une personnalité
démonstrative, un récepteur sensoriel hors du commun. Passard aime ses produits
et son métier, et sait en parler. La force de Christophe Blain est d’en avoir
saisi, avec son crayon, le génie, les postures, les élans. La chorégraphie du
maître, qui passe d’un plat à une poêle, d’un fruit à un légume, d’un goût à
une odeur, suffit à conduire l’œil du lecteur. Dans ces pages, plus de cases,
juste des sensations, des émotions. L’observation est précise, le trait épuré,
les mots ceux d’une langue belle et joyeuse. C’est un portrait et c’est une
danse. Et l’on rit. Et puis, comme l’ont souligné plusieurs membres du jury du
Prix France Info, cette bande dessinée donne faim.

Christophe Blain aussi a eu faim. On le sait parce qu’il se
met en scène dans cette bande dessinée unique dont Alain Passard lui-même
n’aurait osé rêver quand il a suggéré à son éditeur, Gallimard, que l’on fasse
une "BD" de son nouveau livre de recettes. Lesquelles, au nombre de
14, découpent comme autant de chapitres, un livre qui a trouvé sa place sommet
du 9e art.

Christophe Blain, En cuisine avec Alain
Passard
aux éditions Gallimard, Prix France Info 2012 de la BD
d’actualité et de reportage.

Le jury du Prix France Info 2012 salue une
Bande Dessinée qui fait d’un livre de recettes, un reportage unique, sensoriel,
émouvant
.

Depuis 18 ans, France Info récompense chaque année un auteur
qui met son art au service du reportage ou de l’actualité. Présidé par Philippe
Chaffanjon, directeur de France Info, le jury était composé cette année de neuf
journalistes et chroniqueurs de la station : Céline Asselot, Célyne
Baÿt-Darcourt, Matthieu Beauval, Bertrand Dicale, Philippe Duport, Elodie
Gueguen, Matteu Maestracci et le spécialiste BD de France Info, Jean-Christophe
Ogier.

Tous les 15 jours, Jean-Christophe Ogier accueille ici la
chronique "Info manga" de Lætitia de Germon de la rédaction de
franceinfo.fr. Pour vous guider parmi les nombreuses, parutions, Lætitia vous
livre sa sélection et ses coups de cœur.


Le coffre aux
esprits, tome 1 à 5 (série finie) de Natsuhiko Kyogoku (scénario)
Aki Shimizu (dessin)
chez Soleil Manga

Kanako et Yoriko sont deux jeunes écolières n'ayant pas grand chose en commun.
L’une est riche et cultivée, l’autre est inexistante et délaissée par sa mère.
Malgré tout, elles deviennent des amies inséparables, et décident de s’enfuir
ensemble. Mais le soir du départ Kanako se fait renverser par un train. Plusieurs
personnes vont être mêlées à cette affaire : le policier Kiba, l’écrivain
de fiction Sekiguchi, le détective privé Enokizu et le journaliste Toriguchi.
Tous vont demander l’aide de Kyôgokudô, un divinateur dont la connaissance en
onmyôdô (science ésotérique japonaise mélangeant sciences naturelles et
occultisme) est très grande.

Un manga entre policier et thriller en raison de quelques
planches effrayantes. La lecture de certains volumes demande un peu de
concentration compte tenu des nombreuses explications fournies par Kyôgokudô
sur l’onmyôdô.

Kuroko’s basket de
Tadatoshi Fujimaki chez Kazé Manga

C'est la rentrée au club de basket-ball du lycée Seirin et
cette année, deux joueurs se démarquent. D'un côté, le volcanique Taiga Kagami,
fraîchement revenu des États-Unis où il a fait ses armes sous les arceaux. De
l'autre, le chétif et très effacé Tetsuya Kuroko dont on murmure qu'il aurait
fait partie de l'équipe de basket du collège Teikô, la légendaire “Génération
Miracle” ! Et si ces deux joueurs que tout oppose étaient amenés à se compléter
à merveille sur le terrain ?

Les manga sur le thème du basket ne sont pas nombreux en
France (Dream Team, I’ll, Real, Slam Dunk), mais inutile d’être fan de ce sport
pour apprécier celui-ci. Le graphisme efficace et fluide sert bien les scènes
de match, et la relation entre les deux personnages principaux donne envie d’en
savoir plus.

Voir la bande-annonce de Kuroko's basket

Lire un extrait de Kuroko's basket

Btooom ! de
Junya Inoue chez Glénat

Le jeune Ryota Sakamoto vit confiné chez lui et passe ses
journées à jouer en ligne à BTOOOM, dont il est l’un des meilleurs joueurs. Un
jour, il se réveille sur une île qui semble déserte. Il va rapidement apprendre
que, comme lui, des joueurs ont été envoyé ici et que pour repartir vivant il
doit les tuer. Un jeu sans concession qui ressemble à “Btooom !”.

Même si le thème de lutte à mort fait penser à Battle Royal,
ce manga possède un bon scénario et un très beau graphisme. L’histoire
progresse rapidement, mais prend le temps de présenter les personnages et les
règles du jeu.

Voir la bande-annonce de Btooom

Lire un extrait de Btooom

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.