BD, bande dessinée, France info

BD, bande dessinée. Retour à l'Est

En 1986, traverser l'Europe en voiture tenait de l'aventure. Le dessinateur Nicolas de Crécy l'a fait. Il avait 20 ans, comme le cousin avec qui il a partagé l'expérience. Il s'en souvient et le raconte dans sa nouvelle bande dessinée : "Visa Transit".

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
VOYAGE AU-DELA DU RIDEAU DE FER
VOYAGE AU-DELA DU RIDEAU DE FER (NICOLAS DE CRECY, GALLIMARD BANDE DESSINEE)

En 1986, deux cousins, grands gaillards un peu maigres âgés de 20 ans, sortent de la casse une Citroën Visa en bout de course et la retapent pour traverser l’Europe, cahin-caha, jusqu’en Turquie.

Un voyage dans le temps

Souvenons-nous. En 1986, le rideau de fer est encore hermétique, sauf pour le nuage radioactif de la centrale nucléaire de Tchernobyl qui vient juste de péter au nez de l’Europe. Le téléphone portable et internet n’existent pas. Un tel voyage tient de l’aventure.

Il y a 30 ans, la façon d’entreprendre ce genre de voyage était différente. Nous sommes désormais dirigés par des algorithmes. Il est très difficile de s’en passer. Partir en étant déconnecté de tout demande une réelle volonté. A l’époque, nous étions déconnectés de fait. Cela impliquait une liberté dont nous ne nous rendions pas compte.

Nicolas de Crécy

Nicolas et son cousin se sentent d’autant plus libres que, d’une part, ils ont rempli la voiture de livres de poésie et que, d’autre part, ils découvrent des pays mystérieux  - la Yougoslavie, la Bulgarie - qui vivent encore à des années-lumière de leur quotidien de petits Français.

J’avais l’ambition de parler d’un monde qui n’est plus le même, de montrer le mystère qu’on avait aux portes de l’Europe et de dessiner cette réalité avec le recul du temps. J’ai été étonné de la fidélité de mes souvenirs.

Nicolas de Crécy

Une échappée dans l'adolescence avec des réminiscences de l'enfance

Une réalité passée tout de même au tamis du style graphique, volontiers onirique, haché et lumineux de Nicolas de Crécy. Les lecteurs de Nicolas de Crécy connaissent bien son attirance pour les esprits, jusqu’aux yokai japonais. Ce n’est pas le moindre intérêt de cette autobiographie automobile que d’y découvrir que cette fascination inquiète pour les fantômes en suaires remonte à la vision angoissée, enfant, en colonie de vacances, d’un film de propagande sur l’apparition de la Vierge à Fatima.

Visa transit, de Nicolas de Crécy, volume 1, aux éditions Gallimard bande dessinée.

INFO MANGA
INFO MANGA (FRANCEINFO)

Tous les 15 jours, Jean-Christophe Ogier accueille ici la chronique "Info manga" de Lætitia de Germon de la rédaction de franceinfo.fr. Pour vous guider parmi les nombreuses parutions, Lætitia vous livre sa sélection et ses coups de cœur.

Mes voisins les esprits, de Ushio Shirotori, chez Doki Doki

© Ushio Shirotori / MAG Garden / Doki Doki
© Ushio Shirotori / MAG Garden / Doki Doki (Mes voisins les esprits)

L'histoire se passe à l'intérieur d'une vieille maison abandonnée, dans laquelle Yachiho emménage avec son chat. La jeune fille part à la recherche de "notes sur le royaume de morts" pour en savoir plus sur la disparition de sa mère. En menant, cette quête elle va rencontrer de nombreuses créatures fantastiques.

Chaque chapitre nous fait découvrir un nouveau yokai. Ils sont parfois étranges ou inquiétants, mais ont toujours un rôle important dans l’histoire de la jeune fille. Certains sont plus ou moins connus car souvent représentés : le dragon longiligne à moustache, la divinité de la pluie sur son nuage, ou encore les Kodamas, esprits aux yeux ronds et noirs, présents également chez Miyazaki. L’autrice aborde les thèmes de la nature, de l’écologie et des traditions ancestrales à travers ses créatures.

VOYAGE AU-DELA DU RIDEAU DE FER
VOYAGE AU-DELA DU RIDEAU DE FER (NICOLAS DE CRECY, GALLIMARD BANDE DESSINEE)