BD, bande dessinée, France info

BD, bande dessinée. De la Syrie à la France, Hakim est enfin arrivé

Fabien Toulmé clôt son Odyssée d'Hakim. Il lui aura fallu près de 900 pages de BD pour boucler le périlleux voyage d'un jeune Syrien qui, après avoir fui la guerre dans son pays, a, comme tant d'autres, bravé bien des périls pour trouver asile en France. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
QU\'IL EST LONG, TON VOYAGE
QU'IL EST LONG, TON VOYAGE (FABIEN TOULME, DELCOURT)

On ne parle plus beaucoup des migrants. La fermeture des frontières a donné un coup de frein aux flux des populations et les préoccupations de l’heure ont infléchi notre regard sur le monde. Pourtant, ils sont toujours nombreux à fuir des conditions de vie devenues insupportables. 

Une BD fleuve pour un long périple

Les bandes dessinées ne manquent pas, qui racontent le parcours semé d’embûches de ceux qui veulent se réfugier de ce côté-ci de la Méditerranée. L’Odyssée d’Hakim de Fabien Toulmé se singularise par l’ampleur que le dessinateur a donnée à la BD témoignage qu’il a réalisée après avoir discuté pendant un an et demi avec un Syrien, réfugié avec sa famille, à Aix-en-Provence. Le troisième volume de L’Odyssée d’Hakim vient clore un récit qui court sur près de 900 pages.

Le fait d’être un réfugié n’est pas quelque chose qui arrive de façon immédiate. C’est une lente déconstruction. Les événements s’enchaînent et j’avais le sentiment qu’il fallait raconter toutes les étapes pour rentrer dans la peau du personnage.

Fabien Toulmé

Mission accomplie

À côtoyer Hakim, on mesure, page après page, volume après volume, l’ampleur des défis que le tranquille pépiniériste a été contraint de relever pour échapper au chaos, à la prison et à la faim.

La Jordanie l’accueille, mais refuse que les Syriens y travaillent. En Turquie, il rencontre l’amour et se marie, mais la situation économique du couple ne s’améliore pas. La famille s’agrandit. Pour d’obscures raisons administratives, la voilà séparée. Pour Hakim et son bébé, combien de nuits froides à passer dans une forêt, un camp ou un hall de gare ? Combien de dangers à surmonter et de petites solidarités à espérer, avant de pouvoir enfin retrouver sa femme et vivre en paix ?

Dans un style ligne claire très simple, Fabien Toulmé raconte chaque moment du périlleux voyage avec le souci du détail vrai. Le troisième volume de L’Odyssée d’Hakim, de la Macédoine à la France, paraît aux éditions Delcourt.  

INFO MANGA
INFO MANGA (FRANCEINFO)

Tous les 15 jours, Jean-Christophe Ogier accueille ici la chronique "Info manga" de Lætitia de Germon de la rédaction de franceinfo.fr. Pour vous guider parmi les nombreuses parutions, Lætitia vous livre sa sélection et ses coups de cœur.

Ma vie en prison, de Kim Hong-mo, chez Kana

Ma vie en prison
Ma vie en prison (© Hong-Mo KIM / Kana)

Dans ce manhwa (manga coréen) autobiographique, l'auteur retrace son incarcération et évoque de ce fait les conflits en Corée du Sud dans les années 1980-2000.  

En mai 1980, pleine période d’instabilité politique ayant vu se succéder régime dictatorial militaire et coups d’état, le peuple sud-coréen se soulève. Aux manifestations des étudiants et des syndicats, qui réclament la fin de la corruption et la révélation des malversations de l’Etat, le gouvernement militaire sud-coréen oppose une répression violente. À Gwangju, 6e plus grande ville de Corée du Sud, l’armée avec le soutien de la loi martiale perpètre un véritable massacre faisant 163 morts, 166 disparus et plus de 3 000 blessés.

En 1997, Yongmin, jeune dessinateur et étudiant à l’université de Hongik, délaisse ses études pour rejoindre les mouvements étudiants de protestation, réclamant justice. Lors d’une manifestation, il est arrêté par la police et incarcéré. Il rejoint alors une cellule exiguë où il va devoir se familiariser avec les gangsters, meurtriers et autres détenus de droit commun.

Tout en nuances de noir et de gris, l'auteur livre un récit sans concession et émouvant. Il nous fait partager ses doutes, ses colères et ses combats.

QU\'IL EST LONG, TON VOYAGE
QU'IL EST LONG, TON VOYAGE (FABIEN TOULME, DELCOURT)