BD bande dessinée, France info

BD bande dessinée. À la recherche du cinéma

Le scénariste Julien Frey est parti à la recherche d'un cinéaste oublié : Edouard Luntz, le réalisateur des "Coeurs verts" et du "Grabuge". 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
DEUX  HISTOIRES DE FILMS PERDUS : L\'UNE AU MOINS EST VRAIE.
DEUX  HISTOIRES DE FILMS PERDUS : L'UNE AU MOINS EST VRAIE. (NADAR, FUTUROPOLIS / N. PITZ, RUE DE SEVRES)

Le cinéaste "oublié" Edouard Luntz, réalisateur des Coeurs verts et du Grabuge est mis en bande dessinée par le scénariste Julien Frey, avec le dessinateur Nadar.

Un rendez-vous raté

Si l’on cherche ici ou là le nom d’Edouard Luntz, on tombe assez vite sur quelques titres de films : Les Cœurs verts, Le Grabuge, Le Dernier saut, L’Humeur vagabonde, pour la plupart réalisés au fil des années 1960, souvent sélectionnés dans les grands festivals : Cannes, Berlin, Venise. Pourtant, 50 ans plus tard, à l’exception de quelques cinéphiles particulièrement érudits, qui se souvient encore d’Edouard Luntz ?

Au moins Julien Frey. Scénariste, il vient de signer avec le dessinateur Nadar un livre-enquête à la recherche de celui qu’il appelle "le cinéaste des âmes inquiètes". Ancien étudiant en cinéma, Julien Frey avait croisé la route de son personnage alors que celui-ci, déjà âgé, lui avait proposé de produire son premier court métrage. Frey n’avait pas su écouter le vieil homme aigri, ni découvrir l’œuvre que le temps avait estompée. Avec cette bande dessinée, il paye un peu une dette.

Du haut de mes 20 ans, un peu prétentieux, je ne crois pas du tout à l’histoire qu’il me raconte. Ce livre me permet de réparer le rendez-vous raté d’il y a 20 ans.

Julien Frey

Le parcours d’Edouard Luntz est celui d’un fou de cinéma intransigeant, trois fois en marge. En marge de la nouvelle vague dont il est contemporain, mais dont il ne fait pas partie. En marge d’Hollywood, avec le fameux producteur Daryl Zanuck qui lui ouvre la porte, mais la refermera implacablement en confisquant les images dont il a financé le tournage. En marge, enfin, car ce sont les marginaux, les jeunes de banlieues, les gars sortis de prison, qui intéressent le cinéaste. Pour son enquête, Julien Frey court les cinémathèques, à Paris, au Brésil, aux Etats-Unis. Il parvient à retrouver les acteurs, les films endormis. Mais il s’interroge.

Quels sont les films qui sortent aujourd’hui qui seront restaurés dans 50 ans ? On est en train de comprendre que les films vont forcément disparaître

Julien Frey

Julien Frey et Nadar, Avec Edouard Luntz, aux éditions Futuropolis.

La bobine égarée

Pour un public plus adolescent, une aventure rondement menée dans l’usine à rêves hollywoodienne des années 1960 : La Bobine d’Alfred. L’Alfred en question c’est Hitchcock, le maître du suspense. Dessinée par Nicolas Pitz sur un scénario de Malika Ferdjoukh,

La Bobine d’Alfred aux éditions Rue de Sèvres.

DEUX  HISTOIRES DE FILMS PERDUS : L\'UNE AU MOINS EST VRAIE.
DEUX  HISTOIRES DE FILMS PERDUS : L'UNE AU MOINS EST VRAIE. (NADAR, FUTUROPOLIS / N. PITZ, RUE DE SEVRES)