Covid, et maintenant ?

écouter (5min)

Après l'entrée en vigueur du pass vaccinal et les hausses de salaires des employés, les professionnels de l'hôtellerie-restauration espèrent retrouver une forme de stabilité.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
La profession cherche un nouveau souffle après la crise sanitaire. (AURÉLIEN ACCART / FRANCE-INFO)

Incontestablement, la crise sanitaire aura bouleversé le monde de l'hôtellerie et de la restauration. Totalement à l'arrêt durant de longs mois, mais fortement soutenue par l'État, la profession tente maintenant de se donner un nouveau cap.

La période des fêtes a été chaotique

Une période marquée par beaucoup d'annulations de dernière minute par des clients devenus cas contacts, mais aussi parce que certains ont fui les restaurants en raison de la vague Omicron. Le phénomène a surtout touché les brasseries et les grosses structures, moins les tables gastronomiques.

L'instauration du pass vaccinal change peu de choses, selon les restaurateurs, par rapport au pass sanitaire, déjà en vigueur. Seule la possibilité de contrôler l'identité des clients leur est octroyée, mais Laurent Lutse, le patron de la branche nuit à l'UMIH, relativise.

"Nous ne sommes pas policiers, d'ailleurs dans les décrets on ne nous incite à demander l'identité que si on a un doute sérieux."

Laurent Lutse, président de la branche Nuit au syndicat UMIH

à franceinfo

Après la crise Covid, le milieu des bars, brasseries, restaurants, se réforme petit à petit : hausses de salaires conséquentes pour les collaborateurs, nouveaux modèles de fonctionnement pour offrir du temps libre à chacun, écoute plus forte de la clientèle pour des produits locaux et un respect de l'environnement.

Pour le printemps, quelques indicateurs montrent des réservations en hausse à partir de mars-avril dans les hôtels, ce qui indique un début de reprise du tourisme. De quoi rassurer encore un peu plus pour toute la profession.

Pour marquer la valeur de la cuisine française en ces temps hasardeux, Thierry Marx propose une recette de fricassée de volailles.

Fricassée de volailles par Thierry Marx

Ingrédients pour quatre :

1 belle volaille de plein air, 400 g de champignons de Paris, 100 g de beurre, 100 g d'huile de colza, sel poivre, 1 verre d'eau, 1 verre de riz.

Préparation :

Faire nettoyer la volaille par son charcutier. Laver et préparer les champignons de Paris.

Découper la volaille en quatre morceaux que l'on place dans une cocotte où l'on aura mis à chauffer l'huile et le beurre. Saler et poivrer. Mettre sur feu vif pour faire rissoler les quartiers de viande. Quand ils sont suffisamment cuits, les débarrasser et réserver.

Dans la même cocotte, en gardant le fond de cuisson de la volaille, jeter les champignons de Paris concassés. Ajouter l'eau et le riz. Laisser cuire à feux doux. Quand le riz est à mi-cuisson, poser les quatre morceaux de volailles dessus et mettre au four pour 25 minutes à 170°C.

Servir à table directement dans la cocotte.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.