8h30 politique, France info

VIDÉO. Ségolène Royal/ Elisabeth Borne : Cécile Duflot critique "les polémiques entre Noël et le jour de l’An", loin du sujet principal, le dérèglement climatique

Cécile Duflot, directrice générale d'Oxfam France et ancienne ministre, était l'invitée du 8h30 de franceinfo.

FRANCEINFO / RADIO FRANCE
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

"Je connais trop les polémiques entre Noël et le jour de l’An qui permettent de passer à la radio", a réagi jeudi 26 décembre sur franceinfo Cécile Duflot, directrice générale d’Oxfam France, au sujet de la demande d’audition de Ségolène Royal par deux députés, sur son rôle d’ambassadrice des pôles. 

"Vous avez deux députés qui inventent un sujet parce que les journalistes n’ont pas trop de sujets sur lesquels parler", a expliqué Cécile Duflot qui reconnaît au passage que "Ségolène Royal fait partie de ceux qui ont beaucoup utilisé" cette méthode. Mais pour la directrice d'Oxfam France : "le sujet le plus important, c’est que 2019 a été l’année la plus chaude en Arctique, et que le dérèglement climatique a un impact encore plus massif sur les pôles."

"Il y a de vrais sujets"

Concernant la polémique sur les vacances de la ministre de la Transition écologique, Élisabeth Borne, à Marrakech, Cécile Duflot estime qu'il y a là deux questions différentes : "Il y a la question de la grève et de la réforme des retraites, ce qui est un vrai sujet. Et ensuite il y a la question des hommes et des femmes politiques et de leur vie personnelle."

"Je ne sais pas pourquoi Élisabeth Borne est partie à Marrakech, reprend l'ancienne ministre. Peut-être qu’il y a quelqu’un qu’elle aime, sa famille. En revanche, il y a une fiction qui me parait être un énorme problème : faire croire que les hommes et les femmes politiques ne font que travailler nuit et jour. Il faut aussi se dire qu’il y a des êtres humains".

"Ensuite, sur la responsabilité de la ministre de l'Écologie, il y a des sujets, rappelle la directrice d'Oxfam France. "Avant le 25 décembre, son ministère devait répondre au rapport du Haut Conseil sur le climat qui date du 25 juin. Ça fait maintenant un mois et demi que l'État a été mis en demeure de répondre au recours de l'Affaire du siècle, que nous avons déposé le 20 mai, critique Cécile Duflot avant de conclure qu'il y a "de vrais sujets, de travail, politiques, qui nécessitent une réponse".

Cécile Duflot, directrice d\'Oxfam France, était l\'invitée de franceinfo jeudi 26 décembre 2019.
Cécile Duflot, directrice d'Oxfam France, était l'invitée de franceinfo jeudi 26 décembre 2019. (FRANCEINFO)