8h30 politique, France info

Les Républicains : "La volonté de Laurent Wauquiez est le pluralisme des idées et la diversité des sensibilités", affirme Damien Abad

Le vice-président des Républicains et du groupe LR à l’Assemblée nationale, invité samedi de franceinfo, a assuré que son parti redeviendrait "un lieu de débat", alors que Laurent Wauquiez doit en présider le premier conseil national.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Le député LR Damien Abad invité de franceinfo samedi 27 janvier 2018.
Le député LR Damien Abad invité de franceinfo samedi 27 janvier 2018. (RADIO FRANCE)

Damien Abad, vice-président des Républicains et du groupe LR à l’Assemblée nationale, était l'invité de franceinfo samedi 27 janvier, alors que Laurent Wauquiez doit présider son premier conseil national du parti à la Mutualité, à Paris. "La volonté de Laurent Wauquiez est le pluralisme des idées et la diversité des sensibilités, a déclaré le député. Il veut faire en sorte que les Républicains redeviennent un lieu de débat." Pour Damien Abad, la vérité est que les Républicains n'étaient plus un lieu de débat. Il n'y avait plus de débat parce qu'il n'y avait plus de chef, plus de leader", estime-t-il.

Voir la vidéo

Le vice-président du parti de droite assure que "toutes les sensibilités sont représentées". Pour preuve, "j'incarne moi-même cette droite humaniste, modérée et sociale qui n'est pas forcement celle qu'incarne d'autres vice-présidents dans ce parti politique", a-t-il dit.

Florence Portelli, ancienne candidate déchue pour prendre la tête des Républicains, avait qualifié jeudi le parti de "stalinien". Damien Abad a jugé sur franceinfo ce propos "excessif" et "insignifiant" et a rappelé simplement que Laurent Wauquiez avait "proposé à Florence Portelli et Maël de Calan d'être membre du bureau politique et de la commission d'investiture".

Selon Damien Abad "l'équipe dirigeante représente cette diversité de sensibilité politique". Pour le député de l'Ain, "c'est un faux procès qu'on fait à Laurent Wauquiez de dire qu'on veut mettre le parti sous coupe, alors qu'au contraire, c'est la volonté de recréer le débat dans notre famille politique".

"Un conseil national d'espoir"

Interrogé sur la tenue samedi après-midi du premier conseil national des Républicains présidé par Laurent Wauquiez, le député affirme que ce conseil sera "un conseil national d’espoir pour la droite". Damien Abad reconnaît tout de même qu'il y a "forcément toujours des moments de tension quand il y a des nominations, des désignations. C’est la vie démocratique d’un parti politique".

Le député LR assure enfin que chez Les Républicains "les choses sont démocratiques. Le président est élu par les militants. Le bureau politique et le bureau d’investiture sont validés par le conseil national qui est le parlement du parti".

Voir la vidéo

Le député LR Damien Abad invité de franceinfo samedi 27 janvier 2018.
Le député LR Damien Abad invité de franceinfo samedi 27 janvier 2018. (RADIO FRANCE)