8h30 politique, France info

Le député Claude Goasguen estime que "l'islamisme a réveillé l'antisémitisme"

Quelques jours après le meurtre de Mireille Knoll, une octogénaire juive, le député Les Républicains de Paris, invité samedi de franceinfo, a estimé que "l’islamisme a réveillé l’antisémitisme", devenu "un fléau national". 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Claude Goasguen, député LR de Paris, invité samedi 31 mars de franceinfo
Claude Goasguen, député LR de Paris, invité samedi 31 mars de franceinfo (JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT / RADIO FRANCE)

Quelques jours après le meurtre antisémite de Mireille Knoll à Paris, Claude Goasguen, invité de franceinfo samedi, a estimé que l'islamisme avait "réveillé l'antisémitisme". Le député Les Républicains de Paris a ainsi dénoncé "l’antisémitisme au quotidien : un fléau national, partout. L’antisémitisme est en train de prendre un chemin qui nous rappelle des périodes noires de notre histoire. Ce n’est pas une attaque contre le gouvernement mais contre la France en général".

Élu cette semaine vice-président du groupe d’études parlementaire sur l’antisémitisme, Claude Goasguen pense que "le Garde des Sceaux devrait envoyer une circulaire aux procureurs très rapidement pour demander des sanctions rapides" en matière d’affaires antisémites.

Invité à réagir à la marche blanche organisée en mémoire à l'octogénaire juive, Claude Goasguen a déploré la réaction du Crif face à la participation de Jean-Luc Mélenchon et de Marine Le Pen : "Le président du Crif s’est un peu trompé sur la signification de la manifestation. Elle aurait dû admettre tout le monde car elle n’était pas politique."

Favorable à la perquisition administrative

Claude Goasguen a estimé, après les attentats de Trèbes et de Carcassonne, que les étrangers "fichés S" pouvaient être expulsés sans problème "pour atteinte à l'ordre public" : "Le système actuel de renseignement ne suffit plus. Je pense qu’on devrait reprendre une politique de perquisition administrative qui n’existe plus. Il faut dramatiser la situation. La police et la justice ne suffisent plus, il faut que les élus soient concernés, qu’ils puissent avoir à leurs côtés les renseignements généraux. Il faut que les Français comprennent que c’est une mobilisation citoyenne contre le terrorisme. "

Le député LR a ajouté qu'il n'était pas favorable à un retour de l'état d'urgence.

Sarkozy "injustement traité" par les magistrats

"Ce passage en correctionnel me paraît regrettable, faisandé", a déclaré Claude Goasguen, à propos du renvoi en correctionnelle de Nicolas Sarkozy dans l’affaire des écoutes. "Nicolas Sarkozy est injustement traité par les magistrats", selon le député LR de Paris. "Tout ça n’est pas clair du tout. Tout ça, en réalité, est une mauvaise affaire qui n’ira pas très loin. Et en plus qui était en pleine procédure puisque son avocat a déposé son dossier à la chambre d’instruction et le même jour il y a eu le placement en correctionnelle""Je crois que là, les magistrats se trompent", "c'est une affaire qui n'ira pas très loin", a conclu l’élu.

Municipales 2020 à Paris : Bournazel "bon candidat"

Interrogé sur les élections municipales de 2020 à Paris, Claude Goasguen a approuvé la possible candidature de Pierre-Yves Bournazel, élu dans le XVIIème arrondissement, estimant qu'il était "celui chez Les Républicains qui a le plus la possibilité d'être notre candidat".

Pierre-Yves Bournazel pourrait être le trait d'union entre la droite et se verrait bien jouer le trait d'union entre la droite parisienne et les troupes de La République en marche (LREM) : "Je ne suis pas de ceux qui sont des acharnés anti-Macron. S'il est possible d'avoir une autre politique en accord avec La République en marche, on la trouvera. Si Pierre-Yves Bournazel est celui qui peut faire ce pont entre les deux partis, tant mieux." 

Claude Goasguen, député LR de Paris, invité samedi 31 mars de franceinfo
Claude Goasguen, député LR de Paris, invité samedi 31 mars de franceinfo (JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT / RADIO FRANCE)