8h30 politique, France info

Grève à la SNCF : "Nous soutenons les syndicats qui continuent la lutte", annonce Bastien Lachaud (La France insoumise)

Invité du 8h30 politique de franceinfo samedi, le député LFI a estimé que "le gouvernement n'a absolument pas convaincu les Français opposés à cette réforme" de la SNCF.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Le député La France insoumise Bastien Lachaud, sur franceinfo
Le député La France insoumise Bastien Lachaud, sur franceinfo (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

"Ce n'est pas parce qu'une loi est votée qu'elle va s'appliquer", a réagi Bastien Lachaud, le député La France insoumise de Seine-Saint-Denis, au sujet de la réforme ferroviaire définitivement adoptée par le Parlement. Invité de franceinfo samedi 16 juin, il a rappelé "l'expérience du CPE où le gouvernement n'a pas appliqué la loi".

Bastien Lachaud a apporté son soutien aux syndicats qui souhaitent poursuivre la grève à la SNCF. La CGT et Sud Rail sont ressortis déçus de la réunion tripartite entre le gouvernement, le patronat et les syndicats vendredi. "La CGT parle d'une grève entre juillet et août sur la négociation de la convention collective des cheminots .Donc les cheminots continuent à faire grève, nous, nous continuons à les soutenir", a-t-il expliqué.

Selon le député LFI, "le rapport entre les Français qui étaient favorables à cette réforme et ceux qui y étaient opposés n'a pas évolué d'un iota entre le moment où elle a été présentée et aujourd'hui, c'est-à-dire que le gouvernement n'a absolument pas convaincu les Français qui étaient opposés à cette réforme".

Le "tripatouillage électoral" de la réforme constitutionnelle

L'Assemblée nationale débattra en juillet de la réforme constitutionnelle qui pourrait notamment réduire de 30 % le nombre de parlementaires. "C'est une diminution de la représentation des citoyens, c'est une diminution du lien entre les élus et leurs citoyens, c'est une diminution de la représentation de l'opposition", a déploré Bastien Lachaud. Il a accusé cette réforme de faire du pays une "France poutinienne", car "nous serions, avec la Russie, le pays d'Europe où il y aurait le moins d'élus par nombre d'habitants"

 partir du moment où on retouche à la carte électorale, à chaque fois on a du tripatouillage électoral", a ajouté le député La France insoumise de Seine-Saint-Denis. Il a reproché l'éventuel déséquilibre de représentation entre les zones rurales et les zones urbaines : "On va surreprésenter les territoires ruraux parce qu'on conserve un député par département au minimum, et c'est une bonne chose, mais dans les départements urbains, de banlieue, le nombre de circonscriptions va être drastiquement diminué et donc ce sont les endroits où peuvent être élus des membres de l'opposition", a conclu Bastien Lachaud.

Le député La France insoumise Bastien Lachaud, sur franceinfo
Le député La France insoumise Bastien Lachaud, sur franceinfo (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)