8h30 franceinfo, France info

Vaccination par les médecins traitants, fausses infos sur les formalités, passeport vaccinal... le "8h30 franceinfo" de Dominique Le Guludec

La présidente de la Haute Autorité de santé était l'invitée du "8h30 franceinfo", mardi 12 janvier 2021.

Pr Dominique Le Guludec, présidente de la Haute autorité de santé était l\'invitée du \"8h30 franceinfo\", mardi 12 janvier 2021.
Pr Dominique Le Guludec, présidente de la Haute autorité de santé était l'invitée du "8h30 franceinfo", mardi 12 janvier 2021. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

La professeur Dominique Le Guludec, présidente de la Haute autorité de santé (HAS) était l'invitée du "8h30 franceinfo", mardi 12 janvier 2021. Vaccination par les médecins traitants, fausses infos sur les formalités, passeport vaccinal, séquelles du Covid... Elle répond aux questions de Marc Fauvelle et Salhia Brakhlia.

La vaccination en cabinet par son médecin traitant "va être possible"

La vaccination en cabinet par son médecin traitant "va être possible", affirme Dominique Le Guludec. "En cabinet, avec des vaccins à moins 80 [degrés], ce n'était juste pas possible, explique-t-elle. Avec d'autres vaccins, dont les conditions techniques sont différentes cela va être possible." D'autres vaccins qui arrivent "plus tôt que prévu", indique la présidente de la Haute autorité de santé. 

"On a la chance que tout se soit accéléré. Le premier vaccin est arrivé plus tôt que prévu. Moderna on en a dès cette semaine. On sait maintenant que le troisième et le quatrième vont arriver nettement plus tôt que prévu, fin janvier avec AstraZeneca", se félicite-t-elle.

Consentement à la vaccination : "Ce n'est pas ce qui est recommandé par la HAS" 

Dominique Le Guludec réfute l’existence d’une recommandation d’un délai entre l’information sur les vaccins auprès des personnes âgées dans les Ehpad et la vaccination : "Cela n'existe pas. C'est du leurre. On n'a jamais écrit ça. Ce n'est pas ce qui est recommandé, ni par la HAS, ni par le gouvernement", se défend-elle.

Les établissements de personnes âgées doivent recueillir le consentement obligatoire des patients ou de leur entourage et organiser une consultation médicale pré-vaccinale, mais la présidente de la HAS nie l’existence d’un délai dû au recueil de consentement du patient. "Il faut que le médecin informe. Mais on n'a jamais parlé de consentement écrit. On n'a jamais parlé de délai entre l'information et la vaccination", explique-t-elle.

Un passeport vaccinal "n'a pas de sens"

Dominique Le Guludec affirme qu'un passeport vaccinal n'est pas à l'ordre du jour. "Nous ne nous sommes pas penchés sur cette question parce que tout bêtement, on ne sait pas si ce vaccin bloque la transmission, ça n'a donc pas de sens. Le jour où on le saura, il faudra voir qui et comment. Et ça, ce n'est pas forcément notre mission", justifie-t-elle.

Séquelles liées au Covid-19 : des "recommandations minimales" aux médecins

Les séquelles liées au Covid sont "un vrai problème", affirme Dominique Le Guludec. "Plusieurs études qui sortent montrent des chiffres un peu différents, mais en tout cas, il y a une proportion importante d'anciens malade du Covid qui ont des séquelles", développe-t-elle.

Pour aider les médecins à gérer au mieux le cas de ces personnes qui souffrent de séquelles liées au Covid, la Haute Autorité de santé a "constitué un groupe de travail" et va "sortir d'ici la fin du mois des recommandations minimales pour les médecins pour savoir comment gérer ces patients", indique sa présidente.

Retrouvez l'intégralité du "8h30 franceinfo" du mardi 12 janvier 2021 :

Pr Dominique Le Guludec, présidente de la Haute autorité de santé était l\'invitée du \"8h30 franceinfo\", mardi 12 janvier 2021.
Pr Dominique Le Guludec, présidente de la Haute autorité de santé était l'invitée du "8h30 franceinfo", mardi 12 janvier 2021. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)