8h30 franceinfo, France info

Vaccination, capacités de production de doses en Europe, AstraZeneca, taxation minimale des multinationales... Le "8h30 franceinfo" de Thierry Breton

Le commissaire européen au Marché intérieur, aussi en charge de la "Task force vaccins", était l'invité du "8h30 franceinfo", vendredi 9 avril 2021.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Thierry Breton, commissaire européen en charge de la Task Force Vaccins, invité de franceinfo vendredi 9 avril 2021.
Thierry Breton, commissaire européen en charge de la Task Force Vaccins, invité de franceinfo vendredi 9 avril 2021. (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)

Thierry Breton, commissaire européen au Marché intérieur, était l'invité du "8h30 franceinfo", vendredi 9 avril 2021. Vaccination, taxation minimale des multinationales ... Il a répondu aux questions de Marc Fauvelle et Salhia Brakhlia.

Vaccins : "accélération très significative" de la production en Europe

Thierry Breton a salué "l'accélération très significative de production de vaccins" en Europe. Selon le commissaire, l'Europe aura "la disponibilité de 420 millions de doses, pour permettre aux États membres de vacciner et d'atteindre le chiffre de 70% de la population adulte" vaccinée cet été. "C'est à ce moment-là qu'on aura vraiment freiné la progression du virus et qu'on va sans doute pouvoir recommencer enfin à revivre normalement", a estimé le commissaire européen. 

Sur l'objectif annoncé par  le gouvernement français de la France de 30 millions de vaccinés d'ici mi-juin, "c'est atteignable", a déclaré Thierry Breton. Pour l'atteindre, il faudrait vacciner 500 000 personnes par jour, or la France a "vacciné 430 000 personnes" sur la journée de jeudi, "donc on y est quasiment".

"Les Britanniques dépendent quasiment intégralement" de l'Europe

Thierry Breton est revenu sur les retards de livraison des doses d'AstraZeneca, l'un des quatre vaccins autorisés dans l'Union européenne. "Si AstraZeneca avait délivré le nombre de doses qui étaient dans le contrat, on serait peut-être même" dans une meilleure situation "que les Britanniques aujourd'hui", a affirmé le commissaire européen en charge des vaccins. "On a mis maintenant un instrument pour vérifier que les doses qui partent sont légitimes. Mais il ne faut pas que les Britanniques s'inquiètent, on livrera les doses. Mais c'est l'Europe qui le fait et personne d'autre", a-t-il-ajouté. Il a aussi précisé que "les Britanniques dépendent quasiment intégralement de nous pour leur politique vaccinale". Ce sont en effet les usines situées sur le sol européen qui fabriquent "l'intégralité des vaccins à ARN-messager".

Taux minimal d'imposition : la proposition américaine "va dans le bon sens"

Les Etats-Unis se sont dit prêts lundi à avancer avec leurs partenaires du G20 vers l'adoption d'un taux d'imposition minimal des multinationales pour "mettre fin à la course" au moins disant-fiscal. "Cela va dans le bon sens parce que tout cela permet d'avoir une meilleure lisibilité de l'impôt", a salué M. Breton sur franceinfo. Avec cette taxe, "on va sortir de cette situation" des paradis fiscaux. "D'une certaine façon, il y aura un monde à reconstruire et le reconstruire sur des bases plus équitables, égalitaires, me semble une bonne chose. Les entreprises paieront pareil."

Thierry Breton, commissaire européen en charge de la Task Force Vaccins, invité de franceinfo vendredi 9 avril 2021.
Thierry Breton, commissaire européen en charge de la Task Force Vaccins, invité de franceinfo vendredi 9 avril 2021. (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)