8h30 franceinfo, France info

Soutien à la culture, réouverture des bars et restaurants, impact économique du Brexit... Le "8h30 franceinfo" de Bruno Le Maire

Bruno Le Maire, le ministre de l'Économie, était l'invité du "8h30 franceinfo", lundi 14 décembre 2020.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Bruno Le Maire, le ministre de l\'Économie, était l\'invité du \"8h30 franceinfo\", lundi 14 décembre 2020.
Bruno Le Maire, le ministre de l'Économie, était l'invité du "8h30 franceinfo", lundi 14 décembre 2020. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Bruno Le Maire, le ministre de l'Économie, des Finances et de la Relance, était l'invité du "8h30 franceinfo", lundi 14 décembre 2020. Soutien à la culture, réouverture des bars et des restaurants, impact économique du Brexit... Il répond aux questions de Marc Fauvelle et Salhia Brakhlia.

La culture aura "tout ce dont elle a besoin"

"Tout ce que dont la culture a besoin pour passer ce moment difficile, nous le lui accorderons", promet Bruno Le Maire, alors que le gouvernement a choisi de maintenir les salles de spectacle et les lieux de culture fermés au moins jusqu'au 7 janvier. "Cela veut dire que s'il y a des difficultés financières ici ou là, nous continuerons de soutenir le secteur culturel", ajoute-t-il.

Pas de "certitude" pour la réouverture des bars et restaurants

Fin novembre, le Premier ministre Jean Castex avait indiqué que les restaurants pourraient rouvrir à partir du 20 janvier à la condition que "la période des fêtes de fin d'année ne se soit pas traduite par un rebond de l'épidémie""Je ne peux pas vous dire avec certitude que nous rouvrirons les bars et les restaurants le 20 janvier", déclare Bruno Le Maire. "Ce serait malhonnête de ma part. Je crois avoir tenu un discours de vérité depuis le premier jour de cette crise, je continuerai à le tenir", ajoute-t-il.

Le ministre de l'Économie rappelle que "tous ces restaurants peuvent avoir une indemnisation de 20% de leur chiffre d'affaires par rapport à 2019". "On veut couvrir toutes leurs charges fixes, on prend en charge l'activité partielle à 100% autant de temps que resteront fermés les restaurants. Et s'il faut des mesures complémentaires ici ou là, nous serons là", souligne-t-il.

Le Brexit ne coûtera que "0,1 point de notre richesse nationale en 2021"

Alors que la perspective d'un "no deal" commercial entre l'Union européenne et la Grande-Bretagne semble la plus probable, "notre évaluation, c'est que l'impact du Brexit sur l'économie française sera de 0,1 point de notre richesse nationale en 2021", indique Bruno Le Maire. "C'est 0,1 point de trop, mais ce n'est pas grand-chose au regard de ce que cela va coûter aux Britanniques. Et surtout, nous saurons faire face", pointe-t-il.

"Nous allons avoir quelques secteurs très durement touchés, ils ont besoin de tout notre soutien. Le président de la République ne cesse de se battre pour les pêcheurs", assure le ministre de l'Économie.

Retrouvez l'intégralité du "8h30 franceinfo" du lundi 14 décembre 2020 :

Bruno Le Maire, le ministre de l\'Économie, était l\'invité du \"8h30 franceinfo\", lundi 14 décembre 2020.
Bruno Le Maire, le ministre de l'Économie, était l'invité du "8h30 franceinfo", lundi 14 décembre 2020. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)