8h30 franceinfo, France info

Roman Polanski, Gabriel Matzneff, loi audiovisuelle, Eurovision ... Le "8h30 franceinfo" de Franck Riester

Franck Riester, ministre de la Culture, était l'invité de "8h30 franceinfo" vendredi 28 février.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franck Riester était l\'invité de franceinfo vendredi 29 février. 
Franck Riester était l'invité de franceinfo vendredi 29 février.  (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Le ministre de la Culture, Franck Riester, était l'invité de "8h30 franceinfo" vendredi 28 février. Le ministre s'est notamment exprimé a propos de l'absence de Roman Polanski à la cérémonie des César. Franck Riester a également précisé les contours de la loi sur l'audiovisuel bientôt en débat à l'Assemblée.

Polanski sacré meilleur réalisateur : "Ce serait un symbole mauvais"

Alors que Roman Polanski sera absent de la cérémonie des César, le ministre de la Culture, Franck Riester, "comprend" sa décision. "Je pense qu'elle est sage", a-t-il commenté sur franceinfo, en faisant toutefois une différence entre l'homme et l'oeuvre et en précisant qu'il ne serait "absolument pas choqué" que le film J'accuse de Roman Polanski obtienne le César du meilleur film. Cependant, le ministre de la Culture estime que "ce serait un symbole mauvais" si le cinéaste obtenait le prix du meilleur réalisateur.

Aides publiques aux artistes : Riester crée une "commission"

Franck Riester a annoncé sur franceinfo la création d'une commission pour identifier les aides publiques à destination des écrivains, afin qu'elles aident véritablement les artistes contribuant "au rayonnement artistique et littéraire". Les aides attribuées par le Conseil national du livre sont critiquées, depuis que le scandale révélant les pratiques pédophiles revendiquées de l'écrivain et allocataire Gabriel Matzneff a éclaté. Gabriel Matzneff "la touchait en 2019, avant qu'on sache", s'est défendu le ministre. "J'avoue que je ne savais pas que Gabriel Matzneff spécifiquement touchait cette aide", a précisé Franck Riester.

Publicités ciblées, service minimum, France 4 et France O

Le ministre de la culture a également refait un point sur les différents aspects de la loi audiovisuelle. Concernant l'autorisation de l'arrivée de la publicité ciblée, le ministre a estimé que cela répond à un besoin "d'équité" dans la publicité, pour être à "armes égales" avec les nouveaux acteurs de l'internet.

Alors que des députés envisagent par ailleurs de déposer des amendements pour limiter la grève dans l'audiovisuel public, Franck Riester a rappelé qu'il était "très attaché au droit de grève", tout en précisant que "se pose après la question de la continuité du service public".

Enfin Franck Riester a tenu à rassurer les spectateurs de France 4 et France O, les deux chaînes en passe de basculer sur le numérique. Le ministre leur promet qu'ils "continueront d'avoir des contenus de l'Outre-Mer ou des contenus d'animation jeunesse sur les antennes linéaires, c'est-à-dire sur le poste télévision de France Télévision".

Eurovision : "Obliger France Télévisions à choisir des chanteurs qui chantent en français"

Alors que le chanteur Tom Leeb représentera la France au concours de l'Eurovision le 16 mai prochain avec la chanson en français et en anglais "The Best in me", le ministre de la Culture Franck Riester a annoncé sur franceinfo sa volonté d'"obliger France Télévisions à choisir des chanteurs qui chantent en français". "Ce n'est pas la responsabilité de Tom Leeb", a précisé le ministre mais "sur un concours comme celui-là, on doit s'assurer que le français est la langue qui est chantée, quitte à perdre au final", a revendiqué le ministre de la Culture, souhaitant "défendre notre belle langue".

>>>> Retrouvez l'intrégalité du "8h30 franceinfo" de Franck Riester :

Franck Riester était l\'invité de franceinfo vendredi 29 février. 
Franck Riester était l'invité de franceinfo vendredi 29 février.  (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)