8h30 Fauvelle-Dély, France info

Retour de François Hollande : "Je pense que les Français ont tourné la page, moi j'ai tourné la page", affirme Benoît Hamon

L'ancien candidat à la présidentielle était l'invité de franceinfo jeudi. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Benoît Hamon, invité de franceinfo, jeudi 22 novembre. 
Benoît Hamon, invité de franceinfo, jeudi 22 novembre.  (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

"Je pense que les Français ont tourné la page [de François Hollande], moi j'ai tourné la page", assure l'ancien ministre de l'Éducation nationale Benoît Hamon jeudi 22 novembre sur franceinfo, alors que François Hollande prend régulièrement la parole notamment pour critiquer son successeur Emmanuel Macron.

Je pense que la Ve République est une forme de drogue dure pour certains.

Benoît Hamon

à franceinfo

"Je constate que ce n'est pas le premier,  déclare Benoît Hamon. Nicolas Sarkozy, quelques autres... il y a une addiction au pouvoir, ou à l'impression d'un pouvoir parce que des fois, on peut se demander."

"J'ai envie de travailler avec Nicolas Hulot"

"Je suis principalement d'accord avec Nicolas Hulot, donc j'ai envie de travailler avec lui", poursuit Benoît Hamon sur franceinfo, alors que l'ancien ministre de la Transition écologique sort de son silence jeudi soir dans "L'Emission politique" sur France 2, trois mois après sa démission. Benoît Hamon assure ne pas faire "la course à la marque Hulot" notamment en vue des élections européennes.

"Hulot n'est pas plus providentiel que qui que ce soit", estime Benoît Hamon. "Je pense que c'est une personnalité importante, il a fait un pari, il s'est dit que de l'intérieur il arriverait peut-être à changer tout cela et il a constaté au bout d'un an qu'il n'y arrivait pas", commente l'ancien candidat à l'élection présidentielle. Benoît Hamon se dit d'accord avec Nicolas Hulot sur l'incompatibilité des politiques libérales pour une croissance infinie alors que nous vivons dans un monde fini.

En revanche, interrogé sur la possibilité de placer Ségolène Royal en tête de liste de Génération-s aux élections européennes, Benoît Hamon élude et estime qu'il faut "se tourner vers l'avenir".

Benoît Hamon, invité de franceinfo, jeudi 22 novembre. 
Benoît Hamon, invité de franceinfo, jeudi 22 novembre.  (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)