8h30 franceinfo, France info

Précarité étudiante, réforme du bac, retraite des enseignants... le "8h30 franceinfo" de Jean-Michel Blanquer

Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, était l'invité du "8h30 franceinfo", vendredi 15 novembre.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, était l\'invité du \"8h30 franceinfo\" vendredi 15 novembre 2019.
Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, était l'invité du "8h30 franceinfo" vendredi 15 novembre 2019. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, était l'invité du "8h30 franceinfo", vendredi 15 novembre. La colère qui monte après l'immolation d'un étudiant à Lyon, la réforme du bac toujours dénoncée par les syndicats, les promesses de revalorisation des salaires des enseignants... Il répond aux questions de Marc Fauvelle et Renaud Dély.

"Faire plus et mieux" pour les étudiants

"Il faut certainement faire plus et mieux et avoir une vision globale de la vie étudiante, de comment on l'accompagne vers la réussite", déclare Jean-Michel Blanquer. Le ministre précise que des mesures ont déjà été prises, comme "l'augmentation des bourses" et "le fait de ne plus avoir à payer de Sécurité sociale", ce qu'il juge être "une mesure qui a été importante en matière de pouvoir d'achat".

Le prix des logements, de l'alimentation et des transports a augmenté et cela est souvent compliqué pour les étudiants. "Quand vous êtes boursier, vous avez aussi des avantages. Par exemple le fait de payer autour de 3 euros un repas à la cantine universitaire. Il ne faut pas sous-estimer l'effort que cela représente pour le budget public", déclare le ministre de l'Éducation nationale et de la Jeunesse. "On peut sans doute faire mieux", ajoute-t-il.

Epreuves du bac : "Nous sommes prêts" 

Les épreuves communes de contrôle continu du bac "sont maintenues, nous sommes prêts", promet Jean-Michel Blanquer. La première session des épreuves communes de contrôle continu au bac doit avoir lieu dès janvier 2020 pour les élèves de première mais le Snes-FSU, premier syndicat dans le secondaire, en avait demandé l'annulation en dénonçant "un niveau inédit d'impréparation""Cela ne sert à rien de développer des inquiétudes qui ne sont pas fondées", répond le ministre.

La réforme des retraites "peut créer des problèmes" pour les enseignants

Les pensions des enseignants sont pour l'instant calculées sur les six derniers mois de salaire, ce ne sera plus le cas après la réforme des retraites et ils s'inquiètent d'être les perdants de ces nouvelles mesures. "On se rend compte que domaine par domaine cela peut créer des problèmes. C'est vrai dans le cas des enseignants et nous le reconnaissons sans aucun problème", assure Jean-Michel Blanquer. 

"On se rend compte que les rattrapages que l'on doit faire portent beaucoup sur les entrants, les jeunes professeurs, explique le ministre de l’Éducation nationale. On est en train d’élaborer une stratégie pour cette amélioration des rémunérations." Mais il rappelle que l'objectif est "d’avoir un raisonnement sur la durée qui est lui-même dépendant de ce qui va se préciser sur la réforme des retraites, de la nature et de son ampleur".

Revoir l'interview en intégralité : 

Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, était l\'invité du \"8h30 franceinfo\" vendredi 15 novembre 2019.
Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, était l'invité du "8h30 franceinfo" vendredi 15 novembre 2019. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)