Plainte contre Damien Abad, remaniement, place de LFI à l'Assemblée... le "8h30 franceinfo" de Prisca Thevenot

écouter (26min)

La députée Renaissance des Hauts-de-Seine et porte-parole de La République en marche était l'invitée du "8h30 franceinfo", samedi 2 juillet 2022.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Prisca Thevenot, députée Renaissance des Hauts-de-Seine et porte-parole de La République en marche était l'invitée du "8h30 franceinfo", samedi 2 juillet 2022. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Prisca Thevenot, députée Renaissance des Hauts-de-Seine et porte-parole de La République en marche, était l'invitée du "8h30 franceinfo", samedi 2 juillet 2022. Plainte contre Damien Abad, remaniement, place de LFI à l'Assemblée... Elle répondait aux questions de Myriam Encaoua et Ersin Leibowitch.

Damien Abad doit "se consacrer pleinement" à sa défense

Prisca Thevenot a estimé que le ministre des Solidarités, Damien Abad, "doit avoir le temps de pouvoir assurer sa défense" et s'y "consacrer pleinement". Une enquête a été ouverte mardi pour tentative de viol visant le ministre après qu'une plainte a été déposée. Mais "la décision" d'un départ du gouvernement "ne m'appartient pas", a-t-elle souligné.

"Nous rentrons dans une nouvelle phase. Effectivement, la justice a été saisie et il faut l'entendre. Donc, pour que la justice puisse se faire, pour que toute la vérité puisse avoir lieu (...) effectivement, chaque homme et chaque femme doit pouvoir avoir le temps de se consacrer pleinement à cela", a expliqué Prisca Thevenot.

Assemblée divisée : "Nous allons travailler tous ensemble"

Alors que la Première ministre Elisabeth Borne considére que le Rassemblement national et La France Insoumise ne font pas partie de "l'arc républicain", Prisca Thevenot explique qu'il y a "des idées chariées dans ces partis qui ne sont absolument pas républicaines". La députée assure par ailleurs qu'elle "ne combat pas les gens, mais les idées".

"Je vais être très claire. Dans les faits, nous allons travailler tous ensemble", explique la députée. "Au sein de l'Assemblée nationale, nous sommes 577 élus par les Français. Nous avons tous voix au chapitre."

Remaniement : pas un casting de téléréalité

Un nouveau gouvernement est attendu dans les prochains jours mais "je souhaite qu'on ne soit pas dans un casting de téléréalité pour 'faire beau'. Il ne s'agit plus de ça. Il s'agit d'avoir une équipe unie et soudée", affirme Prisca Thevenot. La porte-parole de LREM explique que des personnes d'autres sensibilités pourraient être appelées. "Elargissons, mais dans la droite ligne de nos valeurs républicaines", ajoute-t-elle.

Retrouvez l'intégralité du "8h30 franceinfo" du samedi 2 juillet.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.