8h30 Fauvelle-Dély, France info

Parlement européen : "Nous espérons que nous aurons une majorité avec les écologistes pour avancer", déclare Emmanuelle Wargon

La secrétaire d’État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire, invitée vendredi du "8h30 Fauvelle-Dély", incite le chef de file des eurodéputés écologistes à travailler avec les élus La République en marche au Parlement européen. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Emmanuelle Wargon, secrétaire d’État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire, invitée du \"8h30 Fauvelle-Dély\", vendredi 31 mai 2019. 
Emmanuelle Wargon, secrétaire d’État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire, invitée du "8h30 Fauvelle-Dély", vendredi 31 mai 2019.  (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

"J'appelle Yannick Jadot à regarder programmes et plateformes, il décidera en conscience avec qui il veut faire alliance, avec qui il veut travailler, quels sujets il veut pousser" au Parlement européen, a déclaré Emmanuelle Wargon, invitée du "8h30 Fauvelle-Dély", vendredi 31 mai, alors que les écologistes sont arrivés en 3e position des élections européennes, derrière La République en marche. 

La secrétaire d'État "espère vraiment" que les députés européens LREM pourront travailler avec les élus écologistes mais regrette que "les écologistes [fassent] des distinctions un peu subtiles entre alliance, coalition, oui dans certains cas, non dans d'autres", a-t-elle dit. "Nous, nous voulons travailler sur le fond, sujet par sujet, nous espérons que nous aurons une majorité avec les écologistes pour avancer, quel que soit le nom qu'on lui donne", a poursuivi Emmanuelle Wargon.

Il va y avoir une vraie reconfiguration des alliances au Parlement européen parce que LREM intègre le groupe des libéraux qui lui-même va changer

Emmanuelle Wargon

à franceinfo

Pourtant, Yannick Jadot a déjà fermé la porte à une possible alliance avec le parti de la majorité qui selon lui "signe tous les accords de libre-échange". "Le gouvernement doit montrer son engagement, sa crédibilité sur les sujets écologiques, à travers des actes. Nous devons montrer que nous savons faire avancer les dossiers écologiques à la bonne vitesse, avec la bonne intensité", a reconnu Emmanuelle Wargon. "L'idée de mettre l'écologie vraiment au cœur de l'action, c'est une idée qui est là, qui est dans le programme LREM. Pour les européennes, c'était le premier point de la liste Renaissance. Pascal Canfin, écologiste, était numéro deux de cette liste", a-t-elle rappelé.

Le projet Montagne d'or "ne se fera pas"

Alors que les écologistes critiquent le flou du gouvernement sur le projet d'extraction aurifère guyanais de la Montagne d'or, Emmanuelle Wargon a confirmé que ce projet "n'a aucun sens écologiquement parlant, ça ne se fera pas". "Nous n'accepterons pas ce projet qui va éventrer la forêt amazonienne", a-t-elle ajouté, mais "si un jour quelqu'un d'autres arrive avec un projet complètement différent, on le regardera avant de donner un avis."

Il "faut changer" la méthode de fixation du tarif de l'électricité

"Il ne serait pas souhaitable" qu'il y ait une nouvelle hausse des tarifs de l'électricité en août, dit Emmanuelle Wargon alors qu'une augmentation de 6% du tarif réglementé de l'électricité entre en vigueur ce samedi 1er juin. La secrétaire d'État a rappelé que les "tarifs sont fixés par la Commission de régulation de l'énergie, qui applique sa méthode de calcul", une méthode qu'il "faut changer" selon elle. "C'est complètement paradoxal" que l'ouverture à la concurrence aboutisse pour les Français à du courant plus cher, justifie-t-elle.

Retrouvez l'intégralité de l'émission "8h30 Fauvelle-Dély" du vendredi 31 mai 2019 :

Emmanuelle Wargon, secrétaire d’État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire, invitée du \"8h30 Fauvelle-Dély\", vendredi 31 mai 2019. 
Emmanuelle Wargon, secrétaire d’État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire, invitée du "8h30 Fauvelle-Dély", vendredi 31 mai 2019.  (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)