Mesures contre la sécheresse, rallonge budgétaire pour la transition écologique... Le "8h30 franceinfo" de la députée écologiste Sandra Regol

écouter (26min)

La secrétaire nationale adjointe d'EELV et députée du Bas-Rhin était l'invitée du "8h30 franceinfo", le lundi 8 août. 

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Sandra Regol, députée du Bas-Rhin, co-présidente du groupe EELV-Nupes à l’Assemblée, était lundi 8 août l’invitée du 8h30 franceinfo.  (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Sandra Regol, secrétaire nationale adjointe d'EELV et députée du Bas-Rhin, était l'invitée du 8h30 franceinfo, lundi 8 août. Elle répondait aux questions de Jean-François Achilli et Céline Asselot. 

Sécheresse : "Il faut changer nos façons de produire"

"Le problème c'est qu'on est toujours que dans l'urgence, la réponse en urgence" pour lutter contre le réchauffement climatique, a regretté ce lundi sur franceinfo Sandra Regol. "Les mesures d'urgence" à prendre pour lutter notamment contre la sécheresse, c'est de "changer nos façons de produire pour alléger la pression sur le climat", a avancé comme solution Sandra Regol. "Il faut manger moins de viande et de la viande qui est produite chez nous". "Il faut changer notre modèle de production électrique, isoler les bâtiments". Par ailleurs, "il faut offrir des moyens de transport gratuits pour ne pas être dépendants de la voiture", a ajouté la secrétaire nationale adjointe d'EELV.

Budget 2023 : la rallonge budgétaire pour la transition écologique arrive "peut-être un peu tard"

"Il faut toujours prendre les ré-allocations de budget vers ce qui est bon quand elles arrivent." Mais peut-être que cela est un peu tard", a estimé sur franceinfo la députée du Bas-Rhin Sandra Regol après que Gabriel Attal, ministre des Comptes publics, a annoncé ce lundi une rallonge de 3, 3 milliards euros pour la transition écologique et l'agriculture dans le budget 2023. L'annonce de Gabriel Attal arrive au moment où "les Etats-Unis font quelque chose d'exceptionnel, ils investissent pour le climat et la santé. Peut-être qu'il y a une prise de conscience de la France d'être à la traîne", a ajouté Mme Regol. 

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.