Lutte contre les violences faites aux femmes, le pack "nouveau départ" expérimenté "à partir de janvier", détaille la ministre Isabelle Rome

écouter (17min)

La ministre déléguée chargée de l'Egalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l'Egalité des chances était l'invitée du 8h30 franceinfo, samedi 26 novembre 2022.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Isabelle Lonvis-Rome était l'invitée du 8h30 franceinfo, samedi 26 novembre 2022. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Isabelle Lonvis-Rome, ministre déléguée chargée de l'Egalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l'Egalité des chances, était l'invitée du "8h30 franceinfo", samedi 26 novembre 2022. Lutte contre les violences faites aux femmes, le pack "nouveau départ"... Elle répondait aux questions de Lorrain Sénéchal et Neïla Latrous.

Lutte contre les violences faites aux femmes : le pack "nouveau départ" expérimenté "à partir de janvier"

Le pack "nouveau départ" pour lutter contre les violences conjugales sera expérimenté "à partir de janvier sur plusieurs territoires" en "zones urbaines, rurales et en outremer", indique ce samedi sur franceinfo Isabelle Rome, ministre chargée de l'Egalité femmes-hommes. L'exécutif est "en train de définir ce dispositif qui doit permettre d'éviter les faux départs", poursuit-elle.

Il s'agit de faire en sorte que les victimes, qui "tentent de s'extraire des griffes de leurs bourreaux", puissent avoir "le parcours le plus simple possible". "Il ne faut pas qu'elles aillent frapper à plusieurs portes mais qu'elles aient un seul interlocuteur qui déclenchera toutes les mesures", précise Isabelle Rome. Le pack "nouveau départ" doit leur proposer "un accompagnement global", comme "une allocation, un système coupe-file pour la garde des enfants, une insertion professionnelle, un hébergement d'urgence ou encore un accompagnement psychologique", détaille la ministre.

>> Lutte contre les violences faites aux femmes : Emmanuel Macron appelle à ne pas "relâcher l'effort"

Pour mieux accompagner les victimes, Isabelle Rome estime "nécessaire que tous les acteurs soient très bien formés et qu'un système dédié soit mis en place pour traiter au mieux ces violences". Concernant la possibilité de mettre en place une juridiction spécialisée, dédiée aux violences faites aux femmes, Isabelle Rome, ancienne magistrate, estime qu'une "justice spécialisée ne se fait pas en un claquement de doigt". Une mission parlementaire est en cours à ce sujet. Elle doit aboutir "début mars" afin "de proposer le meilleur système", selon la ministre, à savoir "spécificité et proximité avec les victimes".

Retrouvez l'intégralité du "8h30 franceinfo" du samedi 26 novembre 2022 :

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.