Jean-Luc Mélenchon accusé d'antisémitisme, précarité en France... le 8h30 franceinfo de Mathilde Panot

écouter (26min)

La députée du Val-de-Marne et présidente du groupe LFI à l'Assemblée nationale était l'invitée du "8h30 franceinfo" samedi 30 octobre.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Mathilde Panot, députée du Val-de-Marne et présidente du groupe LFI à l'Assemblée Nationale était l'invitée du "8h30 franceinfo" samedi 30 octobre. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

La présidente du groupe La France Insoumise à l'Assemblée nationale Mathilde Panot était l'invitée du 8h30 franceinfo samedi 30 octobre. Elle est notamment revenue sur la polémique autour de Jean-Luc Mélenchon après ses propos sur Eric Zemmour. La députée a également évoqué "la précarité" dans le pays malgré les bons chiffres du chômage présenté par le gouvernement.

Jean-Luc Mélenchon accusé d'antisémitisme : "un procès (...) extrêmement grave"

Mathilde Panot, présidente du groupe La France Insoumise à l’Assemblée nationale, a estimé samedi 30 octobre sur franceinfo que "Jean-Luc Mélenchon est vraiment clair. Nous avons assez d'antisémites dans notre pays sans en inventer des nouveaux". Pour elle, l'antisémitisme "est un procès qui a été fait a beaucoup de leaders du monde" et "se répète régulièrement". La députée souligne que "l'antisémitisme est utilisé aujourd'hui contre tous les leaders progressistes dans le monde et je crois que c'est extrêmement grave".

Le chef de la France Insoumise a créé une vive polémique jeudi après des propos sur BFMTV au sujet d’Éric Zemmour. À la question, est-il antisémite ? Le candidat à l'élection présidentielle Jean-Luc Mélenchon a répondu : "Monsieur Zemmour ne doit pas être antisémite parce qu’il reproduit beaucoup de scénarios culturels (...), de traditions liées au judaïsme". Des propos qui ont provoqué un tollé, la Licra ayant même fait part de son indignation. Le chef de la LFI a reconnu par la suite "s'être mal exprimé".

Baisse du chômage : la "propagande de Mme Borne"

La députée a alerté ce samedi sur franceinfo sur l'explosion de "la précarité" en France alors que le gouvernement s'est réjoui ces derniers jours des bons chiffres économiques. L'Insee annonce une croissance de 3% au troisième trimestre, "du jamais vu depuis cinquante ans", selon le ministre de l'Économie Bruno Le Maire. Le nombre de chômeurs de catégorie A a baissé de 5,5% au troisième trimestre en France, par rapport au trimestre précédent. Mathilde Panot a dénoncé la "propagande de Madame Borne" et conteste "formellement" les chiffres du gouvernement. 

Retrouvez l'intégralité du "8h30 franceinfo" du samedi 30 octobre 2021 :

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.