Jean-Luc Mélenchon accusé d'antisémitisme : "Nous avons assez d'antisémites dans notre pays sans en inventer des nouveaux", affirme Mathilde Panot, députée LFI

Mathilde Panot, présidente du groupe La France insoumise à l’Assemblée nationale a réagi ce samedi sur franceinfo, à la polémique déclenchée après des propos de Jean-Luc Mélenchon jeudi au sujet d’Éric Zemmour.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Mathilde Panot, présidente du groupe La France insoumise à l’Assemblée nationale, était l'invitée de franceinfo, le 30 octobre 2021.  (FRANCE INFO / RADIO FRANCE)

Mathilde Panot, présidente du groupe La France insoumise à l’Assemblée nationale, a estimé samedi 30 octobre sur franceinfo que "Jean-Luc Mélenchon est vraiment clair. Nous avons assez d'antisémites dans notre pays sans en inventer des nouveaux". Le chef de la France Insoumise a créé une vive polémique jeudi après des propos sur BFMTV au sujet d’Éric Zemmour. À la question, est-il antisémite ? Le candidat à l'élection présidentielle Jean-Luc Mélenchon a répondu : "Monsieur Zemmour ne doit pas être antisémite parce qu’il reproduit beaucoup de scénarios culturels, de traditions liées au judaïsme". Des propos qui ont suscité un tollé. La Licra a fait part de son indignation. Le chef de la LFI a reconnu par la suite "s'être mal exprimé".

"Toutes celles et ceux qui suivent le parcours de Jean-Luc Mélenchon qui regarde le programme France insoumise, ils verront la cohérence que nous avons dans la lutte contre ce poison", affirme la députée LFI. Selon elle, l'antisémitisme "est un procès qui a été fait a beaucoup de leaders du monde" et "se répète régulièrement".

"L'antisémitisme est utilisé aujourd'hui contre tous les leaders progressistes dans le monde et je crois que c'est extrêmement grave."

Mathilde Panot, députée LFI

à franceinfo

"Je crois que nous avons prouvé et nous n'avons plus à prouver que nous luttions à la fois contre l'antisémitisme et contre toutes les formes de racisme", insiste-t-elle. Mathilde Panot s'est adressée à "ceux qui crient au loup" pour qu'ils "s'intéressent un peu" aux propos d’Éric Zemmour quand "il dit des choses racistes, à ce que ce qu'il dit sur le régime de Vichy, ce qu'il dit sur Pétain, ce qu'il dit sur les résistants".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Jean-Luc Mélenchon

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.