8h30 Fauvelle-Dély, France info

"Gilets jaunes" : il est nécessaire "d'encadrer les choses pour que cela ne parte pas dans tous les sens"

Le député LREM de la 1ere circonscription de Paris, Sylvain Maillard était l'invité du 8h30 politique lundi 24 décembre. Il est revenu notamment sur l'acte VI des "gilets jaunes", l'ISF et le Grand débat national.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Sylvain Maillard, député LREM de la 1ere circonscription de Paris, invité de franceinfo.
Sylvain Maillard, député LREM de la 1ere circonscription de Paris, invité de franceinfo. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Alors que l'acte VI de la mobilisation des "gilets jaunes" à Paris a été émaillé de plusieurs débordements, Sylvain Maillard, invité du 8h30 politique le lundi 24 décembre, a estimé que parmi les manifestants, se trouvaient "des gens d'extrême droite, des complotistes et des antisémites". Une référence aux quelques manifestants qui ont entonné la chanson "la quenelle" de Dieudonné sur le parvis du Sacré coeur à Montmartre.

Sylvain Maillard qui met en garde, " depuis plusieurs samedi on a dit attention il y a de l’ultra droite, de la haine, de l’antisémitisme dans le fondement de ceux qui viennent manifester à Paris".

Le Grand débat national

 À propos du Grand débat national, qui doit se tenir à partir du 15 janvier, Sylvain Maillard estime que c'est l'occasion "que chaque citoyen prenne la parole"

Un débat dont l'immigration a été retiré des thèmes principaux et intégré à la thématique plus large "Démocratie et citoyenneté". Une bonne chose pour le député parisien car "si on en fait un thème plein et entier, cela risque de se coaguler dessus et [on risque] de ne pas traiter du reste". Il faut, ajoute-t-il, "traiter de tout" mais il est nécessaire "d'encadrer les choses pour que cela ne parte pas dans tous les sens".

Des débats qui seront suivis de conférences, avec des citoyens tirés au sort. Même si, précise sylvain Maillard, ceux qui "ne veulent pas venir ne viendront pas".

L'impôt sur la fortune

Alors que le rétablissement de l'ISF est réclamé par certains "gilets jaunes", Sylvain Maillard affirme qu'à ce sujet "il ne faut pas être dogmatique". "Je ne voudrais pas ce que soit un totem", insiste le député.

"C'est une aberration" de penser que l'ISF a été supprimé "pour faire un cadeau aux riches", soutient Sylvain Maillard, ajoutant que "le rétablir pour le rétablir ne sert à rien".

L'exécutif usé ?

Interrogé sur un possible affaiblissement de l'exécutif du fait de la mobilisation des "gilets jaunes", Sylvain Maillard affirme que "le Premier ministre a l'entière confiance de la majorité". L'élu LREM qui estime par ailleurs qu'"un ministre doit rester longtemps dans son office pour porter des réformes profondes".

Regardez l'intégralité de l'interview de Sylvain Maillard sur franceinfo le 24 décembre 2018

Sylvain Maillard, député LREM de la 1ere circonscription de Paris, invité de franceinfo.
Sylvain Maillard, député LREM de la 1ere circonscription de Paris, invité de franceinfo. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)