Financement des partis politiques, législatives en Italie... Le "8h30 franceinfo" de Julien Odoul

écouter (17min)

Le député RN de l'Yonne était l'invité du "8h30 franceinfo", samedi 24 septembre 2022.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Julien Odoul, député RN de l'Yonne, était l'invité du "8h30 franceinfo", samedi 24 septembre 2022. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Julien Odoul, député de l'Yonne, porte-parole du Rassemblement national, était l'invité du "8h30 franceinfo", samedi 24 septembre 2022. Commission d'enquête sur les financements étrangers des partis, législatives en Italie... Il répond aux questions de Lorrain Sénéchal et Neila Latrous.

Si les Italiens élisent Giorgia Meloni, "Ursula Von der Leyen devra respecter ce vote"

"Si les Italiens décident d'élire Giorgia Meloni, Ursula von der Leyen devra respecter ce vote sans menace", déclare Julien Odoul. En Italie, la candidate d'extrême droite Giorgia Meloni est bien partie pour remporter les élections législatives qui se tiendront ce dimanche 25 septembre.

Quand Ursula von der Leyen, la présidente de la Commission européenne, "menace les Italiens en fonction du vote de demain en disant que 'si c'est le parti de madame Meloni qui gagne, elle a des outils de pression, comme cela a été le cas pour la Pologne et la Hongrie', c'est une ingérence étrangère qui n'est pas dénoncée par la macronie. C'est insupportable d'avoir ce genre de pression, de violence, vis-à-vis d'un peuple souverain qui va voter demain", estime le député d'extrême droite.

Financements étrangers des partis : "Renaissance va devoir montrer patte blanche"

"Nous demandons que la transparence soit totale pour tous les partis", déclare Julien Odoul. Le Rassemblement national, accusé par ses adversaires de la majorité de dépendre du pouvoir russe, a contre-attaqué ce vendredi 23 septembre en proposant une commission d'enquête à l'Assemblée sur les financements étrangers de tous les partis, avec dans son viseur Renaissance.

"La majorité se fait fort de jeter des critiques sans aucun fondement, d'attaquer les partis de l'opposition, notamment le Rassemblement national, sur des liens présumés avec la Russie. Alors oui, nous voulons la transparence, la transparence totale", affirme l'élu. "Cette commission d'enquête permettra de faire la lumière sur tout. Le parti Renaissance va devoir montrer patte blanche et les Français verront", ajoute-t-il.

Retrouvez l'intégralité du "8h30 franceinfo" du samedi 24 septembre 2022 :

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.