Feuille de route écologique, pouvoir d'achat et législatives... Le 8h30 franceinfo de Barbara Pompili

écouter (26min)

L'ancienne ministre de la Transition écologique était l'invitée du 8h30 franceinfo du vendredi 27 mai. Elle répondait aux questions de Neila Latrous et Lorrain Sénéchal.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Barbara Pompili invitée du 8.30 franceinfo le vendredi 27 mai 2022 (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Barbara Pompili, ex-ministre de la Transition écologique, candidate aux législatives dans la Somme, était l'invité du 8h30 franceinfo, ce vendredi 27 mai 2022. Elle répondait aux questions de Neila Latrous et Lorrain Sénéchal.

La planification écologique "va concerner l'ensemble du gouvernement"

Ce vendredi, le gouvernement était réuni autour d'Elisabeth Borne afin de déterminer une feuille de route. Pour Barbara Pompili, elle-même ministre du précédent gouvernement, estime que cette fois "il va y avoir une feuille de route avec des objectifs chiffrés, et des indicateurs pour voir si cela avance bien".

"C'est une administration rattachée à la Première Ministre, créée de toute pièce pour piloter la planification écologique, et il est important que ça soit auprès d'Elisabeth Borne et non pas des seules ministres en charge de l'écologie, car de cette manière cela va concerner l'ensemble du gouvernement"
, a-t-elle précisé.

"La volonté est de mieux cibler les aides"

Alors que le pouvoir d'achat est le sujet de préoccupation numéro 1 des Français, le projet de loi pour créer de nouvelles aides a été repoussé après les élections législatives. Une décision logique pour Barbara Pompili : "Quand on est dans l'urgence, on doit agir vite. On prend des mesures le plus rapidement possible, comme la baisse de 18 centimes du prix de l'essence. Là, la volonté est de mieux cibler les aides pour qu'elles touchent seulement ceux qui en ont le plus besoin, il faut donc prendre un peu plus de temps pour trouver la bonne architecture."

"Quand on élit un Président, il faut lui donner les moyens de mettre en place sa politique"

Les élections législatives approchent, les 12 et 19 juin prochains, et la coalition des partis de gauche est bien placée dans les sondages. L'ancienne ministre de Jean Castex reste toutefois confiante sur la possibilité d'Emmanuel Macron d'obtenir une majorité à l'Assemblée Nationale : "Je pense que les Français sont cohérents. Quand on élit un Président, il faut lui donner les moyens de mettre en place sa politique. Maintenant, une élection n'est jamais jouée."

Retrouvez l'interview complète ici :

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.